Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Cagades et couillonnades

Ici on palrle de tout et de rien, dans la convivialité et la bonne humeur.
C'est aussi le lieu idéal pour donner votre avis sur le forum et proposer des idées sur son fonctionnement.
Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11139
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Cagades et couillonnades

Message#421 » ven. mars 17, 2017 11:07 pm

Oh, pauvre ! Tu te rends compte, Julirosien ! Si ça nous arrive, un arrêté comme ça, il y en aura bien un pour nous interdire de mettre de l'eau dans le Pastis !

Avec le réchauffement climatique, on va devoir soigner nos sources et nos puits !

Au plaisir.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

François.f
Messages : 255
Localisation : Ailly (27)
Contact :

Re: Cagades et couillonnades

Message#422 » sam. mars 18, 2017 9:43 am

chez nous, même avec un arrêté préfectoral, il y a pas un gars de la ville qui est foutu de fermer les robinets d'arrosage automatique des rond-points quand il pleut ! :mdr et ça ne les empêche pas d'arroser les jardins municipaux :super
François.F

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3103
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Cagades et couillonnades

Message#423 » mar. mai 09, 2017 6:56 pm

Cas de divorce...
Je suis vert foncé.
Une voisine m'appelle pour un essaim qui vient de se poser sur un arbuste devant chez elle. C'est à un kilomètre à peine.
Je lui réponds "j'arrive".
MAIS : mon épouse a garé sa voiture devant la mienne et elle me dit "je pars dans une demi-heure, tu peux bien attendre un peu".
Et là, je faiblis.
J'arrive sur site : un essaim superbe, au moins trois kilos, facile à cueillir.
J'installe la ruche, le drap blanc, l'escabeau et au moment où je suis sur le point d'agir, voilà MON essaim qui s'envole et qui fout le camp, comme je vous le dis, là, sous mon nez.
Je le suis sur deux cents mètres, jusqu'à une cheminée que je connais trop bien pour m'avoir fourni déjà deux belles colonies.
Les deux Ricard offerts par l'habitant n'ont en rien adouci l'ardoise que je vais présenter ce soir à ma compagne quand elle va rentrer.
J'attends la coupable de pied ferme à me demander la bouche en cœur "alors cet essaim, il est à la cave ?"
À l'heure qu'il est, elle ne se doute encore pas qu'elle vient de contracter une dette dont il va falloir qu'elle se creuse un moment pour la rembourser.
Les esprits mal tournés sont priés de passer leur chemin car pour commencer et comme il est de coutume en Berry profond, ce soir ce sera "soupe à l'œil de bœuf* et hôtel du cul tourné".
Non mais !
* prononcer beu
Modifié en dernier par jln le mar. janv. 08, 2019 9:04 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
panpone
Messages : 2135
Localisation : Lanester 56

Re: Cagades et couillonnades

Message#424 » mar. mai 09, 2017 7:06 pm

Je connaissais la soupe à la grimace...mais pas la suite du menu ! :mdr

@+
Jean-Paul


conseil au nouveaux arrivants : pensez à préciser votre localisation sur votre profil, au moins département et ville, plus si vous voulez, afin d'être visible sur la carte de localisation des apiculteurs warré
Merci

Avatar de l’utilisateur
FG68
Messages : 626
Localisation : Alsace (proche Colmar)

Re: Cagades et couillonnades

Message#425 » mar. mai 09, 2017 7:33 pm

:mdr
Je note qu'elle passe du statut "d'épouse" à "compagne" au fil des explications :mrgreen:
Ma présentation : viewtopic.php?f=141&t=7115 :D
Modifications de la Kenyane viewtopic.php?f=181&t=8442

Avatar de l’utilisateur
xebeche
Messages : 898
Localisation : morbihan

Re: Cagades et couillonnades

Message#426 » mar. mai 09, 2017 8:27 pm

bon, la mienne est beaucoup moins savoureuse et beaucoup plus terre à terre (désolé !) :

J'ai reçu mes 2 paquets d'abeilles avec leurs reines, livrés chacun dans sa boîte standard, mais dans le même carton.

J'enruche la première. Les conditions sont idéales, je n'avais jamais vu ça (les 2 fois précédentes où j'avais reçu des paquets, c'était toujours début mai, mais il faisait 3 degré max, avec pluie, vent et éventuellement neige fondue !)
Tout se passe bien

J'enruche la seconde, tout se passe bien. J'évacue les boites, le tampon à phéromones etc ...
Mais une grande quantité d'abeilles reste dans le carton d'emballage. Je me dis que c'est l'odeur des phéromones ou des reines qui sont restées 3 jours dedans et je vais faire un petit tour. Il y a du monde dans mes warré et du monde qui tourne autour, normal, elles découvrent leur nouvel environnement.
Quand je reviens, visiblement, tout est en train de rentrer dans l'ordre et je rentre chez moi.

Le lendemain, il y a de l'activité devant les 2 ruches, je donne du sirop de miel... et j'ai la curiosité de regarder par dessous voir ce qui se passe à l'intérieur.

En fait, une des 2 ruches a un essaim gros comme un pomelo... et l'autre est archi-pleine, genre elle a récupéré les trois-quarts de la population de la ruche d'à côté !

J'aurais peut-être du attendre une demi-journée entre les 2 enruchements...
"la seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute"

julirosien
Anciens
Messages : 2165
Localisation : cévennes gardoises

Re: Cagades et couillonnades

Message#427 » mar. mai 09, 2017 8:55 pm

Michel a écrit :Oh, pauvre ! Tu te rends compte, Julirosien ! Si ça nous arrive, un arrêté comme ça, il y en aura bien un pour nous interdire de mettre de l'eau dans le Pastis !
Avec le réchauffement climatique, on va devoir soigner nos sources et nos puits !

Salut du Sud !
Mon cher Michel... contrairement à ce qu'on pourrait penser en voyant les pelouses sèches en plein été, nous avons un réseau souterrain bien rempli... d'eau. mais elle est entre 4 et 18 m... donc, il faut aller la chercher. :desole
Nos nappes phréatiques sont toujours bien approvisionnées, donc pour l'apéro, jamais de soucis...
Manquerait plus que ça ! :mdr
Daniel d'en bas

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11139
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Cagades et couillonnades

Message#428 » mar. mai 09, 2017 11:02 pm

Bonsoir,

@Jln, la prochaine fois, à peine arrivé, si c'est après 10h et avant 17h, tu asperges d'eau et tu discutes après. Euh, je parle de l'essaim. Je suis pour la paix des ménages !

@Xébèche, tu n'aurais pas laissé une reine dans un carton ? A tout hasard, inverse les 2 ruches et écarte-les peu à peu.

@Julirosien Je ne m'inquiétais pas pour toi.
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
xebeche
Messages : 898
Localisation : morbihan

Re: Cagades et couillonnades

Message#429 » mer. mai 10, 2017 6:15 am

non, les reines étaient chacune dans sa petite boite jaune fixée à l'extérieur.

Je vais inverser les 2 ruches
"la seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute"

djbfred
Messages : 153
Localisation : Pévèle

Re: Cagades et couillonnades

Message#430 » jeu. mai 11, 2017 8:47 pm

Bonjour à tous,

Premier essaim et bien sur première cagade !

Je commence au début.
Récupération d'un essaim de buck presque au niveau du sol il y a 12 jours, avec l'aide d'une personne du rucher école.

Essaim mis en ruchette dadant pour permettre d'avoir du cadre bâti dès le début, dans cette ruchette on place 3 cadres construits en dadant et on adapte 3 demi-cadres de type Gilles Denis amorcés avec une bande de cire gaufrée collée à la cire sur la barrette.
L'essaim est posé sur les cadres et aussitôt il descend, aucun problème.

Nourrissement dès le retour au 50/50, un litre les premières 36h.
Je passerai encore 2 litres de sirop 50/50 sur les 10 premiers jours (3 litres au total)
Dès l'installation les abeilles sortent, quelques jours plus tard de belles rentrées de pollen.
Un jour de beau temps (4 -5 jours après enruchement) j'ouvre pour y jeter un œil, la reine est là, belle ponte, sur les 3 cadres qui étaient non construits 2 sont bien commencés (au moins de la taille warré) le troisième commence.
Un des cadres dadant déjà bâti est grignoté pour être reconstruit. il y a foule, très difficile de voir les cires tellement les abeilles sont présentes.

Vu la vitesse de construction et la densité je décide d'agrandir.
J'hésite entre agrandir en dadant ou adapter une planche pour y poser un de mes éléments warré au dessus pour lui donner l'odeur (mes ruches sont neuves, je les ai construites). On me conseille d'adapter les 1/2 cadres dans une hausse de ruchette dadant comme fait dans le corps. j'ajoute donc 6 demi-cadres au dessus pour qu'elles ne soient pas trop serrées.

Le temps tourne, les abeilles ne sortent plus, nourrissement et les 6 demi-cadres ne seront pas bâtis.

Derrière la ruche dadant je place la warré, il y a moins d'un mètre entre les deux, la warré est 1 mètre plus au nord. Des curieuses la visitent.

Hier beau temps depuis 2 jours, l'activité est intense, on décide de les basculer dans leur maison les warré !
vous trouverez ici les détails de construction, au cas où j'ai raté quelque chose :
http://www.ruchewarre.net/viewtopic.php?f=22&t=8383
Mes ruches sont enduite de cires, et j'ai ajouté de la propolis fondue au chalumeau pour la faire adhérer et donner une odeur j'espère agréable pour elles !

Nous ouvrons la ruche, dans la hausse les abeilles commencent à construire.
Dans le corps dadant on cherche puis trouve la reine, une fois dans la pince on peut attaquer avec moins de risques.
Les demi-cadres warré sont déjà construits trop grand pour la warré, je les recoupe (3 cadres complets) les restes de construction, dont certains ont du couvain, sont recollés à la cire fondue sur des demi-cadres et ajoutés dans le haut de la ruche. je remplis donc l'élément du haut avec 3 demi-cadres complets et 5 demi-cadres de 1/2 à 1/4 de construction sur chaque.
J'ajoute un élément dessous avec des demi-cadres amorcés avec une languette de cire gaufrée.

On isole la reine 5 minutes pour la marquer au Posca, on en fout partout mais on y parvient, puis la reine rejoint la ruche.

Nourrissement au 70/30 en petite quantité, beau temps prévu !

Ça c’était hier soir !

Ce soir je rentre, et la patronne, mon gouvernement... me dit il y a plein d'abeilles à coté de l'entrée, effectivement des abeilles tournent autour de la rive de la toiture, entrent, ressortent, je me dis qu'est-ce qu'elles font là...
Je pars à la ruche et elle est vide...
Il doit rester 10 abeilles qui ont du louper le grand départ.
Ça commence bien.

Je me demande comment faire pour les récupérer dans le toit, je me vois déjà démonter une partie des tuiles, bref plus de courage...

Je passe un coup de fil à la personne qui m'a aidé au rucher pour savoir comment procéder, et elle me dit que vu la taille de la reine qui est énorme et que l'essaimage n'était pas prévu dans la ruche, l'essaim ne doit pas être loin, elle n'a pas pu voler très loin.
Quelques minutes plus tard mon regard est attiré par quelques abeilles qui tournent autour d'un buisson chez la voisine, l'essaim est là, à 20 m de la ruche, toujours au niveau du sol.

Deuxième récupération du même essaim à 12 jours d'intervalle, toujours aussi calme, aucune piqure ni agressivité.

J'ai repris la ruche avec les deux éléments dont un est en cours de construction (certaines cires coupées que j'avais collées étaient tombées dans la ruche), j'ajoute au dessus un élément vide, je coupe la branche et hop tout le monde à la maison.

Actuellement elles sont à la cave, nourries au 70/30.

si vous êtes arrivés jusque ici, vous devez savoir quelle sera ma première question... : yakoikiamerdé ?
le couvain abandonné je pense pendant l'après midi est-il perdu ? elles n'ont pas du essaimer le matin (8°C ce matin).
Combien de temps je les séquestre à la cave ?

si vous avez besoin d'éclaircissement et surtout si vous avez des pistes je suis preneur !

je vous en remercie d'avance !
Fred

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11139
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Cagades et couillonnades

Message#431 » jeu. mai 11, 2017 10:48 pm

Les abeilles aiment bien qu'on les laisse tranquilles, je pense, ou bien elles ont regretté d'avoir été déménagées sans concertation et sont sorties chercher leur ancienne maison.

Maintenant, à ta place, je mettrais un bout de grille à reine pour barrer la porte pendant une semaine, et sortirais la ruche dès demain.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Jodaille
Messages : 195
Localisation : Colombelles, Calvados, Normandie
Contact :

Re: Cagades et couillonnades

Message#432 » ven. mai 12, 2017 7:05 am

Bonjour,

j'ai tenté de faire un élévateur, j'ai fait des poulies avec des chutes de trous faits à la scie cloche :-)
Deux coulisses à billes de tiroirs, une manivelle de parasol, à vide ça monte et descend bien.

Une fois sur place, je mets 10 minutes à allumer l'enfumoir, je fixe les poignées que j'avais oublié de mettre sur la troisième boîte, je lève doucement, doucement.
Je m'aperçois que les bras en bois fixés aux coulisses s'inclinent un peu, la ruche monte mais s'incline gentiment vers l'avant. Elle semble bien plus lourde que cette grosse caisse de raccords de plomberie utilisée pendant les essais.

J'ai pu lever l'arrière de quelques centimètres, j'ai glissé le bigo avec la loupiote en mode enregistrement vidéo.

J'avais récemment vu que la température du fond de la ruche devenait plus élevée que celle sous le toit, je pensais que cette troisième boîte était bien occupée, qu'il fallait urgemment ajouter la quatrième.
Finalement sur la vidéo : pas de construction visible...
J'ai pu lever suffisamment pour changer enfin le plateau, il était temps : quasi 5 mm de débris.

Moralité si ça lève c'est bien, si ça lève droit c'est mieux : il me faut renforcer les bras.
Modifié en dernier par Jodaille le ven. mai 12, 2017 7:38 am, modifié 1 fois.
Une colonie en Normandie en Warré au bord de l'Orne. Quelques boîtes vides posées ici et là façon hôtel pour abeilles.
http://jodaille.org/snapshots timelapse mn par mn de l'entrée de la ruche.

Avatar de l’utilisateur
panpone
Messages : 2135
Localisation : Lanester 56

Re: Cagades et couillonnades

Message#433 » ven. mai 12, 2017 9:27 am

bonjour

djbfred, ce qui me frappe dans ton récit, outre la complication inutile de les mettre en dadant pour les charcuter après en warré, c'est la quantité énorme de sirop que tu leur a fait ingurgiter ! Que tu leur donnes un peu de sirop de stimulation, au bout de 2-3 jours, et en petite quantité, passe encore, mais des litres et des litres ! on est au printemps, il y a des fleurs partout, de quoi butiner ! Sauf épisode particulièrement froid et pluvieux, si tu nourris maintenant, que feras-tu le reste de l'année ?

@+
Jean-Paul


conseil au nouveaux arrivants : pensez à préciser votre localisation sur votre profil, au moins département et ville, plus si vous voulez, afin d'être visible sur la carte de localisation des apiculteurs warré
Merci

djbfred
Messages : 153
Localisation : Pévèle

Re: Cagades et couillonnades

Message#434 » ven. mai 12, 2017 10:41 am

bonjour Panpone,
Merci de ta réponse,
effectivement je trouvais cela compliqué, mais n'ayant rien de construit, et ayant suivi des conseils... cela serait à refaire je m'y prendrais différemment.
Pour le nourrissement, le temps n'a pas été exceptionnel pendant cette période, et vu qu'elle n'avaient pas de réserve je pensais bien faire.

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3103
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Cagades et couillonnades

Message#435 » ven. mai 12, 2017 11:28 am

djbfred a écrit :... je trouvais cela compliqué mais n'ayant rien de construit...

Construire, elles savent faire vite et bien : en trois semaines un élément complet de 8 barrettes juste amorcées comme ça :
Image

Retourner vers « Au coin du feu »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.