Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Réintroduction de l'abeille dans la nature

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11489
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Réintroduction de l'abeille dans la nature

Message#31 » ven. déc. 21, 2012 10:38 am

Bonjour,

Cachanais a écrit :...Posté ce 21 décembre, en attendant la fin du monde... :desole


Non mais tu te rends compte ! A quoi tu passes ton temps alors qu'il ne te reste que quelques heures à vivre. Tu verras, tu t'en mordras les phalanges quand tu seras dans l'autre monde.

En attendant, il pleut, nos pauvres petites abeilles, qui n'ont pas d'ordi dans la ruche, n'ont d'autre occupation que de se tenir chaud en consommant les réserves sagement amassées cet été.

Les colonies "adoptées" devraient s'en sortir tandis que les colonies sauvages ont peu de chances d'y parvenir. C'est un constat. Je ne pense pas que le simple citoyen ait les moyens d'influer sur cet état de fait. Pour cela, il faudrait modifier les moeurs de toute une socité habituée, désormais, à vivre avec le pétrole et ses dérivés polluants, la voiture, les industries chimiques, etc.

Seule l'adaptation de l'homme et/ou de l'abeille pourrait résoudre ce problème.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
xebeche
Messages : 904
Localisation : morbihan

Re: Réintroduction de l'abeille dans la nature

Message#32 » ven. déc. 21, 2012 1:21 pm

Cachanais a écrit :Autre solution pour réintroduire l'abeille dans la "vraie" nature : supprimer l'homme. Solution qui semble de toute façon inéluctable.



Comme le disait (dejà) très bien Alexandre Viallate dans les années 60 :

"Comme le jardin peut se passer de fleurs, l'Homme peut peut-être se passer de lui même ? Toute la question est là .... l'expérience est en cours"
"la seule certitude que j'ai, c'est d'être dans le doute"

Avatar de l’utilisateur
CyrC
Modérateur
Messages : 749
Localisation : Maine et Loire

Re: Réintroduction de l'abeille dans la nature

Message#33 » ven. déc. 21, 2012 4:14 pm

Allez allez, haut les coeurs !!
C'est bien parce que l'Homme s'occupe de l'abeille que nous survivront peut-être aux pesticides et les abeilles aussi !

Avatar de l’utilisateur
DDB
Messages : 323
Localisation : Wiesme (Beauraing) - Famenne belge

Re: Réintroduction de l'abeille dans la nature

Message#34 » sam. déc. 22, 2012 9:59 pm

C'est vrai...
Mais parfois j'ai l'impression que c'est l'abeille qui s'occupe de moi...
Daniel
(... de Belgique)

Avatar de l’utilisateur
belette
Modérateur
Messages : 1219
Localisation : 86 sud-Vienne
Contact :

Re: Réintroduction de l'abeille dans la nature

Message#35 » mar. janv. 08, 2013 10:06 am

Idem comme DDB ! :shock:
:fleur1 :abeille :abeille :abeille :fleur1
Sylvie

Avatar de l’utilisateur
BernardMolenbeek
Messages : 349
Localisation : Bruxelles

Re: Réintroduction de l'abeille dans la nature

Message#36 » mar. janv. 08, 2013 4:18 pm

DocBB a écrit :Je comprends la volonté de preserver la "noire locale" mais la demarche est illusoire au niveau d'un pays, l'hybridation est une processus naturel qui permet le melange des gènes, mélange qui resulte de la reproduction sexuée des abeilles.
...
Vouloir remettre de la Noire "pure" partout est une hérésie, comme pour les poulets ou les vaches on va perdre la chance de la diversité. Mais je comprends qu'on la conserve sur une ile ou dans un isolat géographique


Le mythe d'une abeille adaptée. Il a la peau dure celui là.

Mais adaptée à quoi?

La nature évolue tellement vite que les truffes remontent vers le nord ... On en trouve de plus en plus en Belgique.
On a importé des arbres depuis des contrées lointaines (châtaigniers, tilleuls, marronniers, robiniers, ....) et on les considère comme locaux.

Les champs recouvrent des surfaces importantes, les jardins sont pleins de nouvelles plantes. Alors prétendre que l'abeille noire est adaptée car elle est "locale" me fait bien rire. Et vouloir retrouver l'abeille de l'an mil n'a pas de sens... À moins de refroidir l'Europe, de renvoyer maïs et patates en Amérique, de supprimer tracteurs et jardins fleuris...
Bernard.

"Vivons simplement afin que d'autres puissent simplement vivre "
M. Gandhi

Avatar de l’utilisateur
BernardMolenbeek
Messages : 349
Localisation : Bruxelles

Re: Réintroduction de l'abeille dans la nature

Message#37 » mar. janv. 08, 2013 4:47 pm

Ré-introduire l'abeille dans la nature c'est lui laisser les capacités de résister aux changements de l'environnement ... Et donc lui garder toutes les variétés possibles. Les sélections sont un grand danger.

Ceux qui font une sélection dirigée obligent les autres (rares apiculteurs qui ne recherchent pas une race) a n'en faire aucune. Sous peine de faire disparaître de gènes utiles.
Bernard.

"Vivons simplement afin que d'autres puissent simplement vivre "
M. Gandhi

Telimectar

Re: Réintroduction de l'abeille dans la nature

Message#38 » jeu. janv. 10, 2013 6:50 am

C'est justement ça le problème vu que toute sélection retranche. Pour ma part j'en suis venu à me dire, la productivité n'étant absolument pas mon but, que toute lignée dont j'hériterai, qu'elle soit agressive ou essaimeuse, je tenterai de la préserver aussi longtemps que possible, sans toutefois tomber dans l'assistanat... Et que pour lutter contre varroa je m'abstiendrai de détruire les cellules mâles...

Par contre je demande si les souches retournées "sauvages" manifestement italienne, carnioliennes etc. ne devraient pas être "purgée" (désolé, ça fait carrément extrémiste mais je m'explique). Le fait est que ces races, non locales, ont étés importées (jusque là rien de bien sensationnel) et donc, sont issues d'un commerce, qui est en toute logique éminemment sélectif (et je pense aussi que même si une cinquantaine de maisons vendent des reines italiennes à l'export, ça fait très peu pour le besoin de diversité) : On peut donc être sûr que laisser ces races introduites, conduit nécessairement à appauvrissement très marqué de la diversité génétique ( voir une disparition pure et simple de la "noire" : c'est ce qui c'est passé en Allemagne d'où la noire à semble t'il complètement disparu).

Ce que j'ai aussi compris, c'est aussi que la lignée mellifera mellifera, comparativement à la m. ligustica, la m. carnica et aux autres, aurait une variabilité beaucoup plus importante (combien d'écotype ? Bien une dizaine mais on a pas fini de les déterminer... Alors que la carnica n'en a que quatre !), donc un pool génétique logiquement plus important et donc avec un plus grande adaptabilité ?

Bref, privilégier localement la noire n'est à mon sens pas un choix rétrograde, mais un pari sur la seule lignée qui (toujours localement) peut prétendre à un véritable réservoir génétique...


ps : bon, après, je ne vais pas vous mentir, j'ai recueilli une colonie d'italiennes presque pures cet été : je ne m'en suis pas débarrassé :mrgreen: Par contre leurs ouvrières vont bien me servir pour renforcer progressivement mes jeunes essaims artificiels de noire et d'hybrides, et je risque de vouloir les protéger de varroa au point de détruire leurs mâles :oops:

ed.chimar
Anciens
Messages : 2153
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Réintroduction de l'abeille dans la nature

Message#39 » jeu. janv. 10, 2013 8:16 am

+1 :D
Archimed

Avatar de l’utilisateur
BernardMolenbeek
Messages : 349
Localisation : Bruxelles

Re: Réintroduction de l'abeille dans la nature

Message#40 » jeu. janv. 10, 2013 8:16 am

Telimectar a écrit :...
Par contre je demande si les souches retournées "sauvages" manifestement italienne, carnioliennes etc. ne devraient pas être "purgée" (désolé, ça fait carrément extrémiste mais je m'explique). Le fait est que ces races, non locales, ont étés importées (jusque là rien de bien sensationnel) et donc, sont issues d'un commerce, qui est en toute logique éminemment sélectif (et je pense aussi que même si une cinquantaine de maisons vendent des reines italiennes à l'export, ça fait très peu pour le besoin de diversité) : On peut donc être sûr que laisser ces races introduites, conduit nécessairement à appauvrissement très marqué de la diversité génétique...


Ce qui réduit la diversité c'est la multiplication non naturelle de certaines lignées.
C'est le remplacement des reines par des reines issues de 'sélection' et inséminées par des 'mâles' sélectionnés.

Les abeilles issues de sélectionnées et redevenues sauvages ont elles aussi reçu une variété génétique plus importante que n'importe quelles copies. Elles ne sont biensur pas sauvages, mais si elles sont à la 4° génération en reproduction libre, il leur reste que 1/16° de gènes sélectionnés... C'est pour cela que les adeptes des races veulent les éliminer au plus vite.

Il ne faut pas oublier que pendant ce temps on continue d'inonder la nature de mâles sélectionnés... Qui sont des pures copies de leur mère. Et comme on inonde côté noire et côté jaune, faire disparaître les abeilles redevenues sauvages au milieu, c'est éliminer une part importante des parts sauvages encore présentes.
Bernard.

"Vivons simplement afin que d'autres puissent simplement vivre "
M. Gandhi

ed.chimar
Anciens
Messages : 2153
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Réintroduction de l'abeille dans la nature

Message#41 » jeu. janv. 10, 2013 8:22 am

BernardMolenbeek a écrit :Il ne faut pas oublier que pendant ce temps on continue d'inonder la nature de mâles sélectionnés...

Donc ni Guerriat ni Gut n'ont grâce à tes yeux.
Cependant ailleurs je pense que ce qu'a initité Guerriat mérite d'être reproduit
Archimed

Telimectar

Re: Réintroduction de l'abeille dans la nature

Message#42 » jeu. janv. 10, 2013 4:53 pm

C'est ça qui m'ennuie :dès qu'on parle de selection, le corrolaire est systématiquement "appauvrissement", à moins de pratiquer à une échelle locale et massive qui n'est pas à notre portée (par exemple opérer sur des milliers de ruches dans chaque canton/département...).

BernardMolenbeek a écrit : à la 4° génération en reproduction libre, il leur reste que 1/16° de gènes sélectionnés...
Il me semblait que la distribution des gènes était plus complexe, et que la nature et l'origine de la mère gardait une influence prééminente...

Par contre je doute que des hybrides d'italienne "ensauvagés" puissent survivre si on ne les abrite pas : Quand leur caractères sont noyés par de la noire, peut être, mais sinon il faut garder à l'esprit qu'elle n'est pas adaptée à nos hivers de par sa consommation conséquente (donc une année mauvaise et elle ne passe pas l'hiver) et son rythme de couvain débridé (un mauvais printemps et... elle meurt de faim). Pour les Buck c'est la même chose, par contre pour les carnioliennes, que je ne connais pas, même si elles sont plus aptes à tenir sur le long terme, il me semble que le problème revient au même.

En fait ça me fait penser à ce que disait frère Adam : "L'abeille noire d'Angleterre à disparu dans les années 20 tandis que l'italienne a bien résisté à l'accariose". D'une part, évidemment, l'accariose ayant sans doute été amenée par ces même abeilles qui y étaient résistantes/tolérantes, et qui étaient bien toutes nourries alors que théoriquement, l'hiver devrait leur être fatal, et d'autre part non ! L'abeille noire a uniquement disparu du sud de l’Angleterre : plus au nord, où les italiennes ne sont absolument plus adaptées, elle y est toujours installée... (Ecosse en particulier)

Du coup je me demande si la nature n'a pas mieux fait les choses que nous (non, ça en fait je ne me le demande pas :lol: ), et que nous ne devrions tout simplement pas la laisser essayer de réparer en nous contentant d'"éliminer" ce qu'assurément elle n'a pas fait. Dans tous les cas nous n'avons aucun moyen d'influer sur l'afflux encore massif d'import d'italiennes/buckfast/carniolienne... Alors que faire d'autre pour tenter de préserver les noires d'une intromission accélérée ?

ed.chimar
Anciens
Messages : 2153
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Réintroduction de l'abeille dans la nature

Message#43 » jeu. janv. 10, 2013 6:03 pm

Telimectar a écrit :C'est ça qui m'ennuie :dès qu'on parle de selection, le corrolaire est systématiquement "appauvrissement", à moins de pratiquer à une échelle locale et massive qui n'est pas à notre portée (par exemple opérer sur des milliers de ruches dans chaque canton/département...).

Dans notre département, on table sur plus de 2000 ruches engagées* dans la conservation de la noire. (quantité de ruches possédées par les adhérent de la section abeille noire du syndicat). Et c'est même certainement plus dans la mesure où les autres adhérents du syndicat se refusent à importer des exotiques et ne travaillent qu'avec de l'abeille locale. Donc pour moi c'est possible de faire une zone bien "noire" en Normandie. Ce travail qui dure depuis plus de 10 ans commence à montrer de bons résultat, mais on sait bien qu'il suffit de peu de chose pour que toute cette démarche soit sabotée.

on estime le nombre de colonies du département à environ 6000.
Archimed

Telimectar

Re: Réintroduction de l'abeille dans la nature

Message#44 » jeu. janv. 10, 2013 6:23 pm

J'ai une amie qui habite au nord d'Alençon, et j'avais bien cru comprendre que le coin était assez dynamique de ce point de vue là :mrgreen:

Après il y a des coins comme le Maine-et-Loire (on va dire que c'est le coin que je connais le mieux) où la diversité de la noire est d'ores et déjà très sérieusement entamée...

Retourner vers « Divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.