Page 1 sur 2

Toit chalet : prise au vent

Posté : jeu. mars 27, 2008 7:02 am
par rapiculteur
Michel m' a écrit :Je viens de construire des ruches avec toit chalet et je m'interroge quant à leur prise au vent et à la nécessité de les fixer au sol. Comment remplace-t-on la bonne vieille pierre qui sert à caler les toits plats en sachant que nos toits chalets ne peuvent pas recevoir une simple pierre ?

Cordialement,

Michel


Je me posais également cette question, ayant ramassé deux toits (un chalet + un plat...) non calés chez mon voisin il y a deux semaines.

Mes toits chalets Warré sont lourds (je pèserai çà dans la journée), ils recouvrent le coussin plus le quart supérieur de la hausse. Le toit déborde peu (3 cm tout le tour). Je n'ai pas le sentiment que le toit puisse s'envoler, sauf conditions extrèmes évidemment.

Je passe de Dadant en Warré.
Mon interrogation porte sur le rapport entre la surface (disons arrière de la ruche) et la surface au sol (polygône de sustentation).
Je m'explique :

Dadant 10 cadres (corps +nourrisseur)
:
- surface verticale arrière offerte au vent : 43 x 48 = 2064 cm²
- surface au sol : 43 x 50 = 2150 cm²

Warré (2corps+coussin) :
- surface verticale arrière offerte au vent : 36 x 57 = 2052 cm²
- surface au sol : 36 x 36 = 1296 cm²

Pour une même surface exposée au vent (en gros) on voit bien que l'assise au sol de la Warré est inférieure d'un bon tiers.

C'est surtout cela qui m'inquiète.
Faudra-t-il sangler, haubaner ?
La solution ne va-t-elle pas se nicher dans le choix judicieux d'un emplacement abrité des vents dominants ?

a+

PS : sinon, il est possible que certains de nos amis :suisse puissent nous héberger dans leurs pavillons...

Posté : jeu. mars 27, 2008 11:03 am
par Hirondelle50
Bonjour,

Un collègue, qui travaille avec des Warré FG et dont les toits de ses ruches sont des toits chalets en contre plaqués, a eu des ruches qui se sont renversées. :(

Ses ruches sont sur une butte en plein vent ...

A+
Hirondelle

Posté : jeu. mars 27, 2008 5:35 pm
par Belgo
hello,

il y a 2 semaines a peu pres un ami qui a une warré m'a prevenu qu'elle etait tombé lors de la tempete !!! probablement pas assez lestée ..

on a tout redressé en esperant que la reine n'ai pas ete ecrassée ..
on a ajoute un pain de candi en prevission en meme temps

a voir d'ici qques jours ou semaines si cette ruche s'en tire

belgo

Toit chalet : prise au vent

Posté : ven. mars 28, 2008 3:40 pm
par Michel
Merci à tous pour ces infos. J'envisage de mettre un haubannage de type tendeurs de tente de camping qui puisse être réglé en longueur selon le nombre d'éléments de hausse que je mettrai. Qu'en pensez-vous ?

Au plaisir.

Michel

Posté : ven. mars 28, 2008 6:55 pm
par rapiculteur
Si je peux m'autoriser une plaisanterie de fin de semaine, je dirais qu'il vaut peut-être mieux installer directement deux ruches par tente.

a+

:desole :desole :desole

Posté : lun. mars 31, 2008 9:47 am
par Dominique
Je me pose également des questions concernant la prise au vent. Ces derniers temps, beaucoup de vents forts chez moi, et je montais régulièrement la boule au ventre voir si mes ruches étaient toujours debout. Heureusement, c'était le cas. Mais qu'en sera-t-il lorsqu'il y a aura 3-4 ou plus d'éléments??

Est-il judicieux d'attacher les éléments entre eux, de manière à ce que la ruche reste unie si elle tombe?

Posté : lun. mars 31, 2008 1:48 pm
par dom
Bonjour à tous,

Planteriez-vous votre tente à un endroit exposé aux vents violents ?

Posté : lun. mars 31, 2008 2:58 pm
par Manulab
dom a écrit :Planteriez-vous votre tente à un endroit exposé aux vents violents ?

Bonjour.
Ma réponse à cette question : oui si le chemin l'impose, mais alors avec une forme de tente et un haubannage adaptés.
Pour la ruche la question est différente : il ne faut pas placer les ruches dans des couloirs à vent, non pas à cause du risque que le vent jette la ruche à terre, mais plus simplement pour que les abeilles puissent décoller et atterrir même les jours un peu (pas trop) venteux.

Dominique a écrit :Est-il judicieux d'attacher les éléments entre eux, de manière à ce que la ruche reste unie si elle tombe?

Intuitivement, j'aurais plutôt tendance à essayer de solidariser l'ensemble de la ruche avec le sol : poids sur la ruche, ou cordage entre deux piquets plantés dans le sol et passant sur le toit de la ruche.

Ruches et vent

Posté : lun. mars 31, 2008 4:24 pm
par François
bonsoir,

Pour éviter le renversement des ruches, il suffit d'un piquet de chaque côté contre la ruche sur la hauteur de 2 éléments avec, si besoin est, une corde pour entourer la ruche. Un piquet suffit.

C'est simple :lol:

Posté : lun. mars 31, 2008 6:52 pm
par Hirondelle50
Bonsoir à tous,

Il y a toujours plus d'idées dans 2 têtes que dans 1. :lol:

Alors comme nous sommes beaucoup plus nombreux ...

Bonne solution si ce n'est pas dans la roche ...:-bravo et merci

A+
Hirondelle

Posté : lun. mars 31, 2008 7:18 pm
par Manulab
Hirondelle50 a écrit :Bonne solution si ce n'est pas dans la roche ...

Bonjour
Si les ruches sont sur un sol trè rocheux, trois suggestions :
- planter le piquet dans une faille de roche, s'il y en a tout près de la ruche ;
- utiliser un bec de roche pour capeler un anneau de corde dessus ;
- ou placer un gros bloc qui remplacera le bec rocheux absent ou mal positionné.

Toit chalet : prise au vent

Posté : sam. avr. 05, 2008 9:40 pm
par Michel
Bonjour à tous,

Je crois que j'ai trouvé une solution satisfaisante. J'ai placé deux grosses pierres (près de dix kilos chacune), une de chaque côté de la ruche et les ai reliées avec une ficelle assez longue. Ainsi, quand ma ruche ne compte que deux éléments, les pierres sont assez éloignées de la ruche pour que la ficelle soit bien tendue. En revanche, quand il y aura plus d'éléments, je n'aurai qu'à rapprocher les deux pierres.

Bon vents,

Posté : sam. avr. 05, 2008 10:08 pm
par gruquent
Pourquoi ne pas planter des haies (mélifères, aubépine par exemple)?
En attendant les pierres suffisent.

Posté : sam. juil. 05, 2008 10:13 am
par noir
Vos toits chevauchent-ils le couvre cadre et une petite partie de l'élément supérieur (débordement de 50/60 mm) ou alors sont ils posés sur le couvre cadre?
j'hésite entre ces 2 possibilités :oops: .

Posté : sam. juil. 05, 2008 11:39 am
par Manulab
Bonjour
Mes toits chalets, débordants de 8-10 cm, sont posés sur les coussins et chevauchent l'élément supérieur sur 30/40 mm. Ils sont épais (bois de 28-30 mm), et mon rucher est adossé à un bosquet qui le protège des vents dominants de sud-ouest, qui sont parfois violents. Il n'y a pas eu de renversement jusqu'à présent (début au printemps 2007).