Page 2 sur 4

Re: Toit et coussin respirant

Posté : mar. mars 31, 2015 10:36 am
par Algerienbba
cyril12 a écrit :
Algerienbba a écrit :Photo 1 : Grille plastique
A prix identique, ne serait t-il pas plus intéressant de mettre une grille en ferraille (au rayon brise-vue en rouleau) à cause des rongeurs ? Idem pour le plancher.

Le plancher est en grillage métallique .
Le prix n'est pas identique : Grille plastique à 0,90 €/m² (largeur 120 cm), grille métallique 2,50 €/m².
Le problème c'est que les grilles métalliques qui se vendent chez nous sont tressées et pas soudées, alors ça bouge et ça s'ouvre à la coupe, très difficile de les manier.

Bon, rassurez-moi, si j'ai un toit avec ouverture grillagée (métallique), j'imagine qu'il n'y aura vraiment rien de rien dans le coussin non ?

Re: Toit et coussin respirant

Posté : mar. mars 31, 2015 5:54 pm
par Michel
Bonsoir,

Bien sûr que si que tu auras des bêbêtes mais pas des nuisibles. Chez moi, il y a pas mal de perce-oreilles et de "gendarmes" ou "diables" rouges qui s'y réfugient en hiver pour la chaleur. Ok, pas très scientifique mon nom d'insecte mais c'est comme ça qu'on me l'a présenté.

Allez, je me suis fendu d'une recherche et voici sa photo sur Wiki :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Gendarme_(insecte)

Ce qui compte, c'est de ne pas avoir trop d'araignées et encore moins de fourmis.

A+

Re: Toit et coussin respirant

Posté : mar. mars 31, 2015 10:13 pm
par panpone
Bonjour

Pour contrarier les fourmis, qui quelquefois colonisent le dessus ou le dessous du coussin, je rajoute une coupelle (ou la "cuvette" d'un blister plastique qui emballe tout ce que l'on nous vend sous blister) avec un peu de fleur de soufre au dessus du coussin. En général, ça les décourage.
Pour les araignées autour du coussin, ça ne me dérange pas. En général elles ne rentrent pas dans la ruche, et elles font le ménage sur les intrus, dont les coléoptères qui viennent s'y réfugier (je ne parle pas du coléoptère de la ruche !)
@+

Re: Toit et coussin respirant

Posté : mer. avr. 01, 2015 10:41 am
par Algerienbba
Michel a écrit :Ce qui compte, c'est de ne pas avoir trop d'araignées et encore moins de fourmis.

Enfin, je sais que mon toit et coussin sont vraiment étanche (bois bien ajusté, ouvertures grillagé maille fine) mais on ne sait jamais. Tant qu'à faire, si c'est pas des nuisibles bein sans problème.

Par l'occasion et pour le plaisir du partage, voici une photo de ce gendarme (Pyrrhocoris apterus) :) , prise par moi en 2011.
*********
Image
*********

panpone a écrit :Pour contrarier les fourmis, qui quelquefois colonisent le dessus ou le dessous du coussin, je rajoute une coupelle (ou la "cuvette" d'un blister plastique qui emballe tout ce que l'on nous vend sous blister) avec un peu de fleur de soufre au dessus du coussin.
@+

Je compte mettre de la graisse ou de l'huile de vidange sous le support des ruches, comme ça, aucun risque, votre idée reste cependant plus simple et efficace aussi ;)

Re: Toit et coussin respirant

Posté : mer. avr. 01, 2015 10:54 am
par Michel
Le problème de l'huile au pied des pieds, c'est qu'elle flotte sur l'eau de pluie et donc tombe dans la terre sous la ruche quand il a plu. Donc ça pollue. Ensuite l'eau s'évapore et à la fin, la voie est libre pour les fourmis.

Et la graisse, ça n'empêche pas le passage.

A+

Re: Toit et coussin respirant

Posté : mer. avr. 01, 2015 11:01 am
par Antoine
Bonjour,

Pour les fourmis, si le coussin protège bien et que les fourmis ne peuvent pas rentrer dans la ruche pour piller le miel, est-ce que les fourmis ne peuvent pas être une bonne chose pour les abeilles ?
Comme elles dégagent de l'AF, ça peut être un traitement naturel ?
La question est peut-être très naïve je ne me rends pas compte.

Sur cette vidéo par exemple, sur 7 colonies, 3 ont des fourmis dans le coussin et ces 3 là sont en pleine forme
http://www.zazawarre.com/media/54.mp4

Re: Toit et coussin respirant

Posté : mer. avr. 01, 2015 12:57 pm
par Michel
Bonjour,

J'ai déjà entendu cet argument mais je n'y crois pas trop. L'émanation d'AF par les fourmis n'est pas telle qu'elle puisse faire fuir le varroa se trouvant sur les abeilles, dans la ruche.

En revanche, quand les abeilles sont en léthargie, en plein hiver, si jamais les fourmis trouvent le chemin des réserves de miel, adieu la colonie, elles effectuent un pillage en règle. Je l'ai vu faire et je leur en garde une "rancune tenace".

A+

Re: Toit et coussin respirant

Posté : mer. avr. 01, 2015 3:02 pm
par panpone
bonjour
Pour les fourmis le souci, c'est leur capacité de développement.
Quand elles commencent à ramener de la terre, des brindilles, etc..., je fais comme Michel, un bon coup de chalumeau ! d'autant plus qu'il y a une nouvelle espèce qui a fait son apparition, qui vient d'Argentine, je crois, et qui présente la particularité de faire des méga-colonies, qui risquent d'éliminer toutes les autres.
Elles sont minuscules, ne se combattent pas entres elles. Pour info, la mégacolonie va de l'Italie à l'Espagne, en passant par le sud de la France. http://www.conservation-nature.fr/especes-invasives.php?id=11.
Je ne suis pas sur qu'elles se limitent au sud. J'ai l'impression qu'elles sont aussi en Bretagne. J'en ai trouvé des petits paquets, avec ponte sur un de mes pains de candi, et elles passent aussi à l'intérieur de la ruche !

Re: Toit et coussin respirant

Posté : ven. avr. 03, 2015 10:48 am
par Polo.54
Bonjour à tous !

J'ai remarqué, chez moi et chez d'autres, que les fourmis adorent s'installer dans le coussin, morceau de liège ou autre isolant qui recouvre la ruche. Elles s'y mettent en ce moment, et désertent en début d'été. Mes premiers coussins étaient en toile de jute, et comme Michel l'a remarqué également : abeilles et fourmis réussissent à les grignoter. Et donc ensuite c'est galère, ça part en lambeaux après 1 an, etc...

J'ai essayé de déloger les fourmis régulièrement, mais dès qu'on a plus de 10 ruches, on passe son temps à ça. Une petite astuce sûrement déjà trouvée par d'autres : j'utilise désormais du géotextile pour mes coussins. Elles ne le grignotent pas et finalement, les deux vivent chacune de leur côté sans interactions autres que les échanges thermiques. Les fourmis maintiennent leur nurserie sèche, ce qui m'arrange.

Comme dit la phrase dorénavant légendaire de Daniel : chacun fait comme il veut !
Cordialement,
Polo

Re: Toit et coussin respirant

Posté : sam. mai 02, 2015 12:06 pm
par Denis10
Bonjour,
Si on fait un élément isolant avec des ouvertures mais recouvert d'un toit plat galva y aura-t'il des risques que la pluie pénètre l'élément ? Sinon j'avais l'idée de faire une ouverture rectangle juste en-dessous du pli de recouvrement pour éviter la pénétration de la pluie. Peut-être plus simple de mettre de petites cales entre l'élément et le toit pour permettre le courant d'air ?
Merci de vos réponses, bonne fin de week-end. :wink:

Re: Toit et coussin respirant

Posté : sam. mai 02, 2015 12:48 pm
par xebeche
Polo.54 a écrit :J'ai remarqué, chez moi et chez d'autres, que les fourmis adorent s'installer dans le coussin, morceau de liège ou autre isolant qui recouvre la ruche. Elles s'y mettent en ce moment, et désertent en début d'été. Mes premiers coussins étaient en toile de jute, et comme Michel l'a remarqué également : abeilles et fourmis réussissent à les grignoter. Et donc ensuite c'est galère, ça part en lambeaux après 1 an, etc...

J'ai essayé de déloger les fourmis régulièrement, mais dès qu'on a plus de 10 ruches, on passe son temps à ça. Une petite astuce sûrement déjà trouvée par d'autres : j'utilise désormais du géotextile pour mes coussins. Elles ne le grignotent pas et finalement, les deux vivent chacune de leur côté sans interactions autres que les échanges thermiques. Les fourmis maintiennent leur nurserie sèche, ce qui m'arrange.

Donc, elles ne vont pas manger le miel ?

Re: Toit et coussin respirant

Posté : lun. mai 11, 2015 8:42 am
par Michel
Denis10 a écrit :Si on fait un élément isolant avec des ouvertures mais recouvert d'un toit plat galva y aura-t'il des risques que la pluie pénètre l'élément ? Sinon j'avais l'idée de faire une ouverture rectangle juste en-dessous du pli de recouvrement pour éviter la pénétration de la pluie. Peut-être plus simple de mettre de petites cales entre l'élément et le toit pour permettre le courant d'air ?

Bonjour,

Le toit plat, dans la mesure où il déborde d'environ 10 cm, abrite assez bien ta ruche. Ton ouverture rectangulaire peut faire l'affaire, aussi.

A+

Re: Toit et coussin respirant

Posté : lun. mai 11, 2015 12:00 pm
par Denis10
Bonjour,
Merci Michel de ta réponse, je vais mettre de petites cales entre l'élément et le toit et j'espère avoir assez d'aération. J'ai 5 mm environ de jeu entre l'élément et le toit.
A+

Re: Toit et coussin respirant

Posté : lun. mai 11, 2015 9:54 pm
par Michel
Méfie-toi de la cale en bois car elle laisse passer trop d'air sous le coussin et ça a tendance à refroidir le couvain.

Je préfère de loin l'aération au-dessus du coussin.

A+

Re: Toit et coussin respirant

Posté : mar. mai 12, 2015 12:00 pm
par Denis10
Je ne sais pas si j'ai été bien clair dans mes explications :desole. L'aération sera au-dessus du coussin puisque les baguettes sont posées entre l'élément et le toit en tôle galvanisée pliée.
A+ :wink: