Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Pertes, ruches vides et nourrissement

Cpt Caverne

Pertes, ruches vides et nourrissement

Message#1 » jeu. mars 18, 2010 11:55 am

Bonjour a tous,

J'ai malheureusement perdu quelques ruches cet hiver. Et je suis incapable d'en interpréter la cause: du miel, souvent beaucoup, de petites grappes d'abeilles mortes en haut des cadres, le reste (mais qui semble peu) sur le plancher et un couvain que je trouve l'air sain, operculé et mort.....

Le sujet de ma question dérive de cela. J'ai enlevé les cadres de couvain de ces ruches mortes et les ai laissé en place. Évidemment, les voisines en profitent pour les vider. Je me suis dit: voila pour mon questionnement de débutant quant a savoir si elles ont assez de miel pour attendre les pissenlits, elles n'ont qu'a prendre la si elles ont besoin.

Énorme ânerie ou pas ?

Je serais très heureux d'avoir votre avis. Merci a vous.

Stephane

Avatar de l’utilisateur
happyapi
Messages : 125
Localisation : Les Molières
Contact :

Re: Pertes, ruches vides et nourrissement

Message#2 » jeu. mars 18, 2010 12:03 pm

Pour moi:
mort inconnue= destruction de cire et désinfection de tout

Avatar de l’utilisateur
alexandre23
Messages : 683
Localisation : creuse

Re: Pertes, ruches vides et nourrissement

Message#3 » jeu. mars 18, 2010 1:15 pm

Bonjour Stéphane,

A quelques kilomètres de là, j'ai fait les même observations...

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11531
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Pertes, ruches vides et nourrissement

Message#4 » jeu. mars 18, 2010 2:13 pm

Bonjour Cpt Caverne,

Ta description précise me permet d'émettre une hypothèse :

tes ruches sont mortes de faim parce que la vague de froid a duré trop longtemps pour permettre aux abeilles de profiter d'une accalmie, d'un léger réchauffement pour changer de rayon. Du coup, lorsqu'elles sont arrivées en haut du rayon où elles se trouvaient lorsque la vague est arrivée, elles sont restées au fond des alvéoles et sont mortes sur place.

Confirme-moi toutefois que les abeilles de cette grappe dont tu parles étaient bien au fond des alvéoles.

Au fait, tes ruches sont des Warré ou d'autes modèles ? En effet, ce phénomène m'est arrivé sur une Dadant mais pas sur mes Warré pour une raison, c'est que les rayons de la Warré sont plus étroits mais bien plus hauts (sur deux éléments) et donc, la probabilité d'être surprises par la survenue d'une vague de froid en haut d'un rayon est bien plus faible.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Cpt Caverne

Re: Pertes, ruches vides et nourrissement

Message#5 » jeu. mars 18, 2010 3:50 pm

bonjour alexandre23, oui, j'avais vu un post de toi, et ici a bellegarde un apiculteur a perdu 22 ruches avec les memes symptomes....

Michel, les abeilles étaient en un petit paquet en haut du cadre, les premières en tête a l'intérieur de l'alvéole, les autres comme faisant le queue derrière.
Moi j'essaie des ruches warre mais ronde (en plâtre et fougère). Les mortes dont je parle sont des dadants et une ronde, mais la ronde, elle est a barrettes fines qui ne créent pas de discontinuité entre les éléments (donc une bonne longueur de miel disponibles en hauteur sur le même rayon! en plus elle etait sur 3 elements!!!! je sais, trop grand, peut l'explication alors ? j'en ai une une autre ronde, toujours vivante elle, qui était pourtant elle aussi sur 3 éléments; et une dadant 12 cadres toujours bien vivante aussi....) mais comme elles sont d'une manipulation plus difficile, je ne pas séparé les éléments ni retiré les barrettes et donc pas vérifié les mêmes symptômes. Je vais le faire et je te dirais. Mais vu du haut, je n'ai pas vu de paquets d'abeilles en haut, les rayons semblait totalement déserts. Une autre explication pour celle la peut-être.
Ce printemps je vais essayer de migrer le plus possible des dadants vers les rondes.

Pour ce qui est de laisser la ruche et son miel en place, n'hésitez pas a me dire ce que vous en pensez.
Je constate moi que le ruches proches des ruches mortes pleine de miel ramènent beaucoup moins de pollen que leur voisines plus éloignées de quelques mètres. Une distorsion donc du comportement naturel du a la présence des ces ruches attirantes. Cela me pose question, en dehors du pb de la dissémination de maladies que je laisse de coté pour le moment car j'aime bien Michel ton explication.

Merci a vous
A bientot

sebb16

Re: Pertes, ruches vides et nourrissement

Message#6 » jeu. mars 18, 2010 5:28 pm

Cpt Caverne a écrit :Pour ce qui est de laisser la ruche et son miel en place, n'hésitez pas a me dire ce que vous en pensez.



Est-ce que ça ne risque pas de motiver les abeilles au pillage par la suite ?
Moi, si le miel est sain, je supprimerai et je mettrai éventuellement le miel dans un espace de nourrissage dans chaque ruche.

A++

Cpt Caverne

Re: Pertes, ruches vides et nourrissement

Message#7 » jeu. mars 18, 2010 6:17 pm

hmm, je me suis dis pareil....ou en remplaçant un cadre dans chaque ruche par un gros cadre de miel (mais je n'aime pas ouvrir les ruches...)
Quelqu'un a t-il une expérience de pillage provoqué par des ruches mortes laissées en place, volontairement ou non ?
(ou sur un effet nourrissement non naturel qui provoquerait des effets néfastes sur la colonie plus tard ?)

Avatar de l’utilisateur
sébastien
Messages : 278
Localisation : Alsace Haut-Rhin 68

Re: Pertes, ruches vides et nourrissement

Message#8 » jeu. mars 18, 2010 6:52 pm

Bonsoir,
Énorme ânerie ou pas ?

Je crois que oui, je jamais laisser des ruches dont les colonies sont mortes dans un rucher mais au contraire les enlever le plus rapidement possible.

Pourquoi ?

Soyons logique :

1.Transmission de maladies possible (vous savez réellement de quoi elles sont mortes?)
2.Risque de pillage généralisé surtout pour les colonies faibles (le miel est très attractif)
3.Attire les butineuses des autres ruchers dans un rayon de 3km (super pour propager les maladies)

Ce qu'il faut faire:

1.Supprimer les cadres ayant contenu du couvain, présence de maladies possible
2.On peut éventuellement conserver les cadres de miel pour les redonner à d'autres colonies mais le risque de transmission de maladies est là
3.Désinfecter les éléments de ruche
"Le sage montre la lune et l’idiot regarde le doigt"

Avatar de l’utilisateur
alexandre23
Messages : 683
Localisation : creuse

Re: Pertes, ruches vides et nourrissement

Message#9 » jeu. mars 18, 2010 7:01 pm

Cpt Caverne a écrit :Quelqu'un a t-il une expérience de pillage provoqué par des ruches mortes laissées en place, volontairement ou non ?
(ou sur un effet nourrissement non naturel qui provoquerait des effets néfastes sur la colonie plus tard ?)


J'ai eu le même cas de conscience, et j'ai décidé de fermé l'entrée des ruches mortes, pour celles que je n'ai pas rentrée faute de place... Ma crainte, est de faire croire à la reine qu'il y a miellée (nourissement spéculatif), et qu'une nouvelle vague de froid arrive, condamnant le couvain et créant un milieu favorable aux maladies...

Cpt Caverne

Re: Pertes, ruches vides et nourrissement

Message#10 » jeu. mars 18, 2010 8:02 pm

ok je crois que je vais fermer ou enlever moi aussi les ruches, même si ca fait un moment qu'elles sont mortes et ouvertes. Et un jour de chaleur je soupèserai les autres et redistribuerai le miel par nourrisseur ou insertion/remplacement d'un cadre de bord.

Merci a tous pour vos avis!

Question en passant: l'hiver 2010 a t-il été un hiver très 'meurtrier', en france ? plus que d'habitude ?

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3971
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: Pertes, ruches vides et nourrissement

Message#11 » jeu. mars 18, 2010 8:32 pm

Bonsoir à tous,
je suis de l'avis de Sébastien.
En règle générale lorsqu'une ou plusieurs ruches sont décimées par une cause inconnue, il est impératif de sécuriser l'ensemble du rucher en détruisant, cires,restes de couvain, en brûlant plusieurs mèches de soufre à l'intérieur des ruches concernées et en brulant les cires et le couvain. Désinfecter tout le matériel.
Vouloir récupérer divers éléments est à mon humble avis une erreur .

Mais comme souvent dit, chacun fait comme il veut!...

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 11531
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Pertes, ruches vides et nourrissement

Message#12 » jeu. mars 18, 2010 11:24 pm

Bonjour,

Je rappelle que comparé à Daniel59 ou Sébastien, je suis un novice en apiculture mais j'ai une ruche qui est morte simplement parce qu'elle était bourdonneuse. Elle était pleine de miel. Je l'ai ôtée du rucher mais je l'ai placée à une centaine de mètres en position de piège à essaims. C'est un peu tôt mais mon idée, c'est d'offrir ce miel à toutes mes ruches sans qu'elles n'aillent piller dans le rucher et qu'elles mémorisent cette superbe cavité pour leurs prochains essaimages, on peut rêver !

Je vous dirai si ça a marché dans deux mois.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

chouille

Re: Pertes, ruches vides et nourrissement

Message#13 » dim. mars 21, 2010 5:30 pm

Coucou,
Une petite remarque concernant le froid.
A mon avis, bien que cette hiver à été bien ressenti par la plupart d'entre nous comme froid, il n'est du moins guère différent dans ma région que l'hiver passé. Voila pour le froid. Par contre l'hiver passé je n'ai pas eu 100 % de pertes ni en warré ni en dadant... Même si l'an passé les stock étaient au plus bas à la reprise, elles étaient là vaillante, au rendez-vous.
Cette année rien, nada, des reserves impréssionnantes, ce qui me permet d'en déduire qu'elles sont mortes en début d'hiver, et quasi aucun cadavres a l'intérieur.
Par contre a mon travail, dans un tronc, un essaim sauvage tout heureux de voir arriver les rayons du printemps...

Cpt Caverne

Re: Pertes, ruches vides et nourrissement

Message#14 » dim. mars 21, 2010 8:29 pm

Bonsoir à tous,

Moi aussi je rappelle en préambule que je suis novice...
Il est dommage de ne pas pouvoir savoir de quoi sont mortes ses ruches.
J'ai fini par les fermer ou enlever (le pb principal constaté 'visuellement' est l'agressivité et les tentatives de pillage aux ruches adjacentes)
Alors comme Michel je pourrais les placer plus loin pour éviter ca et garder le magasin a miel ouvert. Voir commencer l'effet d'annonce pour une future habitation.

Tout le pb est dans la cause de la mort. Le petit doute que j'ai (mais je suis novice et sans recul ni points de comparaison) sur l'idée de Michel a propos du froid et de leur mort de faim en haut du cadre c'est que comme le dit chouille, j'ai l'IMPRESSION d'avoir trouvé peu d'abeilles mortes sur les plateaux....je m'attendais a plus. Et beaucoup de miel.
Alors : morte en début d'hiver + loin de la ruche + très belle arrière saison l'année dernière. Ça peut être quoi ? Vieilles abeilles épuisées a tourner en rond sous le soleil de l'été indien sans plus de fleurs a butiner puis finalement plus assez d'abeilles pour chauffer par le froid plutôt quand même plus long et froid que l'année passée par ex ?
Mais l'année prochaine je prendrais des notes parce que en même temps, pour avoir été jeter un œil quand un beau jour surgissait dans l'hiver, les ruches mortes par la suite semblaient, vu de l'extérieur, aller bien encore en janvier (début, fin ? février ? c'est la que je ne suis pas sur et regrette l'absence de notes)

Ensuite, elles sont peut être mortes de causes différentes chacune, et la recherche d'une cause commune est peut être une erreur.

Ok j'arrête là mon apiculture de comptoir.

Tant qu'on ne connait pas la cause de la mort, difficile de choisir un stratégie (michel dans ton cas, c'est vrai, tu sais a peu près). Le principe de précaution semble raisonnable mais dommage....

GéetMa

Re: Pertes, ruches vides et nourrissement

Message#15 » dim. mars 21, 2010 9:13 pm

Bonjour à tous,
A mon humble avis le problème se situe beaucoup plus en avant c'est à dire à la récolte:je m'explique:
Si la récolte est effectuée trop tardivement les abeilles n'ont pas le temps de remplir le corps de ruche de provisions avant la formation de la grappe pour passer l'hiver ;De plus si la météo n'est pas favorable après la récolte(froid ou sécheresse)elles ne trouvent rien à butiner ou si peu;A partir de ce moment la reine ne pond plus et donc pas d'abeilles d'hiver d'où une ruche morte ou affaiblie au début du printemps;les abeilles d'hiver ne sont alors plus assez nombreuses et la ruche périclite petit à petit
J'ai 2 ruches à Aubenas 07(250 m d'altitude) qui étaient très fortes au 15 août 2009 ;la sécheresse est arrivée ;je n'ai pas nourri suffisamment et à la visite du 10 mars 2010 il ne reste que quelques abeilles dans chaque ruche ;c'est fichu mais il n'y a aucune maladie ni fausse teigne dans ces ruches
J'ai 2 ruches en Haute Loire (950m d'altitude):j'ai nourri au sirop (1/2 litre par ruche) les 25 septembre,29 septembre et 4 octobre 2009 ce qui a pour effet de faire pondre la reine et ainsi avoir des abeilles d'hiver non fatiguées par le butinage;Le 27 Février 1 pain d'Apifonda dans chaque ruche ;les 15,18,21 j'ai mis 1/4 de litre de sirop dans chaque ruche pour refaire pondre la reine;Aujourd'hui 21 Mars j'ai 2 belles ruches qui vont sur les noisetiers et des petites fleurs bleues que je ne saurais nommer:je ne touche plus rien jusqu'à ce que le dessus des cadres du corps soient"fleuris"et juste à ce moment là je mets une hausse et lorsque celle ci est aux 3/4 pleine je peux en rajouter une autre mais à cette altitude la deuxième est presque miraculeuse
J'espère avoir été assez clair dans mes explications et je voudrais juste dire à tous ceux qui ont des mortalités de ne pas se décourager;il y a toujours des ruches qui meurent et il y a toujours des essaims pour les remplacer

Retourner vers « Nourrissement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.