Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

conduite simplifiée, épurée ...

lierre
Anciens
Messages : 752
Localisation : 10

conduite simplifiée, épurée ...

Message#1 » dim. oct. 27, 2013 11:23 am

salut,
Je trouve qu'on ne parle pas assez de conduite de nos warrés sur ce forum. Il y en a pourtant beaucoup à dire et écrire.
Je suis en train de travailler à trouver une conduite la plus simple possible, à enlever les interventions superficielles pour ne garder que l'indispensable pour une conduite extensive au possible, c'est à dire réduire au minimum de travail pour un résultat largement acceptable au vu du temps passé.
C'est un sujet pour ceux pour qui le temps compte et qui veulent faire de l'apiculture.
Une apiculture pour le particulier qui a son job, sa famille et que quelques heures par an pour y mettre le nez, ou une apiculture pour le paysan qui a ses cultures ... et qui veut placer une centaine de ruches sans se laisser déborder pour un petit plus dans son activité. Bref, la warré telle que je la conçois, économique en investissements.
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

romuduvi
Messages : 213

Re: conduite simplifiée, épurée ...

Message#2 » dim. oct. 27, 2013 12:56 pm

Salut Lierre,

Sujet très intéressant... la conduite de bismuth (un pro pluriactif) est intéressante à ce sujet... Le vrai soucis est d'être capable d'allier 1°) simplicité et 2°) production de miel et/ou d'essaim. Bismuth semble y parvenir mais dans une région très mellifère !

Faire simple pour pas de résultats, ça peut être facile à mettre en place mais simple avec un minimum de production...

De mon côté, pour plus me soucier de l'essaimage, je compte faire un essaim artificiel et préventif sur chacune de mes warré ! On peut doser la quantité d'abeilles extraites de la souche afin de pas trop la déforcer et espérer à la fois créer une nouvelle petite colonie et avoir une petite hausse de miel. Ça évite de courir après les essaims et d'en perdre. J'ai pu remarquer à quel point c'est chaud chaud d’inspecter à fond les ruches pour débusquer les cellules royales. C'est hyper gourmand en temps et l'essaimage faisant partie intégrante de la vie de l'abeille, une conduite simplifiée devrait mettre à profit ce comportement !

Je pense aussi ne plus mettre que 2 cadres centraux par élément et le reste en constructions naturelles : gain de temps et on garde 3/4 des avantages des constructions naturelles tout en conservant la possibilité de visiter si vraiment besoin (maladie de couvains, reine en ponte ? qualité de la ponte de sa majesté, renforcer une colonie si nécessaire, lancer un élevage royal ou un mini nucleus...).

Effectivement, un mode de conduite permettant de mener une centaine de ruches... en tirer un petit quelque chose ... j'aimerais bien, même si le but n'est pas de devenir riche ! :-)

Sujet hyper intéressant !
Romain

Avatar de l’utilisateur
janot_76
Messages : 7
Localisation : Harfleur 76

Re: conduite simplifiée, épurée ...

Message#3 » dim. oct. 27, 2013 1:35 pm

Bonjour à tous

L'abbé Warré la présente dans son livre "L'apiculture pour tous" comme ruche avec peu de visites et économique.

Avatar de l’utilisateur
Yves Wagener
Messages : 39
Localisation : Luxembourg
Contact :

Re: conduite simplifiée, épurée ...

Message#4 » lun. oct. 28, 2013 10:29 pm

lierre a écrit :...
C'est un sujet pour ceux pour qui le temps compte et qui veulent faire de l'apiculture.
...

Salut, en espérant que tu maîtrises l'anglais je peux te recommander ce site et le livre (le site suffit) de Michael Bush :
http://www.bushfarms.com/bees.htm
plus simple je n'ai pas trouvé et en plus avec des prises de position révolutionnaires tellement elles sont simples.

Un autre anglophone, David Heaf, qui connait d'ailleurs ce site et le cite :lol: dans ses publications, lui c'est la Warré sinon rien

Dans le coin livre/lecture on en dit un peu plus
http://www.bee-friendly.co.uk/

Je me suis inspiré de ces deux-là, je suis avocat, j'ai une famille et des passe-temps et passions pour 12 vies au moins... :P

Ce que je n'arrive pas encore à faire c'est le refus du traitement, je n'ose pas avec 3 ruches pour le moment (peut-être le jour où j'en aurai 10 et que je pourrai garder 5 qui survivent au varroa pour en refaire 10 l'année suivante).

Bonne lecture

romuduvi
Messages : 213

Re: conduite simplifiée, épurée ...

Message#5 » mer. oct. 30, 2013 9:29 am

Yves,

- Peux-tu nous résumer en deux mots le mode de conduite auquel tu es arrivé suite à la lecture des deux bouquins mentionnés ? (sans te demander de rédiger un troisième bouquin, cela va de soi !). le bouquin de David Heaf m'a déjà été renseigné comme intéressant... je crois que je vais m'y mettre !

- Une méthode particulière ne vaut rien en soi aussi séduisante qu'elle puisse être sur papier.. Ce qui me semble intéressant, c'est de mettre en rapport un mode de conduite avec des résultats obtenus : quelle taux de survie, quelle quantité de miel en moyenne par ruche ? Des essaims/divisions ont-ils été créés sur tes ruches ? Etc.

Bien entendu, on ne peut pas valider une méthode sur seulement 3 ruches et une saison mais ce serait bien d'avoir des idées !!

Moi aussi je cherche...
Romain

Avatar de l’utilisateur
Yves Wagener
Messages : 39
Localisation : Luxembourg
Contact :

Re: conduite simplifiée, épurée ...

Message#6 » mer. oct. 30, 2013 10:29 pm

houla... jette un coup d'œil sur le site de Michael Bush, cela vaut le coup

quelques idées:

observer plutôt que d'ouvrir (ruches avec fenêtres/gain de temps et de sécurité)

ne pas couper les ailes de la reine (barbare et pas vraiment efficace / empêche le remplacement génétique)

ne pas chercher la reine pour la marquer (observer et reconnaître les signes qui indiquent qu'il y en a une, qu'elle est jeune ou ancienne)

ne pas enlever les cellules drones (ne pas déséquilibrer l'évolution génétique)

ne pas enlever la propolis (sauf si tu récoltes)

enlever moins de miel (moins de travail) mais nourrir moins (moins de travail et de frais)

En fait Bush dit que les abeilles ont besoin de l'apiculteur comme les poissons ont besoin d'une bicyclette... tout est dit lorsqu'on sait qu'elles existent depuis des millions d'années. Avec ce système je fais 30 kilos de miel depuis deux ans et je suis prêt et j'ai suffisamment de temps pour aller vers 10 ruches. Avec du temps gagné moyennant apiculture naturelle, tu peux en posséder plus, sous réserve de pouvoir les placer à des distances acceptables bien évidemment. En possédant plus de ruches tu récoltes suffisamment de miel même en ne récoltant qu'une seule fois par an.

Là où il faut malheureusement investir du temps, c'est dans la sauvegarde du paysage, la biodiversité, plantations et le traitement contre le varroa.

Mais là aussi il y a des réflexions à faire. S'il n'y avait pas les monocultures et la chimie, nos abeilles auraient moins faim et seraient moins malades et plus robustes, moins d'abeilles disparaîtraient en raison du varroa. Seules le ruches faibles succomberaient.

Voilà quelques réflexions

Yves

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3974
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: conduite simplifiée, épurée ...

Message#7 » mer. oct. 30, 2013 11:18 pm

Bonsoir à tous,

Je suis apiculteur depuis 1973, moment ou je possédais plus de 100 ruches en production.
- Mes ruches sont toutes peintes (3 couches de peinture à l'huile),
- Planchers entièrement grillagé ,
- Utilisation d'un vide sanitaire,
- Utilisation de cadres et cires gaufrées,
- Je clippe mes reines,
- Je les marque,
- J'ouvre souvent mes ruches pour y mettre le nez.
- j'enlève la propolis,
- Je prélève 25 à 30 kg de miel par an et par ruche en production,
- je nourris avec du fondant à 1€30 le kg (le miel est vendu à 12€ le kg)
- Je traite aux acides A.F et A.O
- Je pratique le double transvasement total annuel,
- Pas ou peu de varroa,
- Pas de pertes hivernales depuis de nombreuses années,
- Pas d'essaimage, production d'essaims artificiels.
- Possède 20 ruches, 16 Voirnot divisibles 10c, 4 Dadant 10c

Cherchez l'erreur....

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

lierre
Anciens
Messages : 752
Localisation : 10

Re: conduite simplifiée, épurée ...

Message#8 » jeu. oct. 31, 2013 10:04 pm

salut,
La simplicité, c'était le but de la warré vue par l'abbé. Varroa, pesticides, biodiversité en chute libre font que la warré nécessite une adaptation.
Lorsqu'on discute avec des professionnels apiculteurs, ceux ci admettent travailler beaucoup pour dégager un revenu. L'un d'entre eux m'a expliqué que lorsque les charges sont déduites, le salaire qu'il peut se verser est largement en dessous du smic horaire. Chacun son truc mais cette apiculture ne me convient pas.
Je réfléchis à une conduite qui nécessiterait autour de 3 heures de travail par an et par ruche pour un rucher de 30 à 50 colonies avec une récolte en miel de 5 kg par ruche, sans nourrissement bien entendu. Je suis sûr de ne pas être le seul à se fixer ce genre d'objectif.
Ce sujet, c'est pour rassembler les bonnes idées, expériences, échecs, réussites de chacun afin d'aller plus vite.
Mes pistes, en vrac:
- warré en barrettes exclusive
- pas de nourrissage intensif, objectif zéro sucre artificiel
- essaimage artificiel sur toute colonie forte avec reine de plus de deux ans
- concentrer les actions sur la période entre la floraison des aubépines et la fin des grandes miellées où l'on récoltera, et donc laisser les colonies se préparer à l'hiver dès la fin des grandes miellées
- le traitement antivarroa, pour l'instant je me contente d'un acide oxalique par sublimation (sans ouverture de ruche donc) en hiver.

C'est plein d'erreurs (j'en suis conscient Daniel...) mais je gagne à tous les coups en temps passé et intrants investis.

Malheureusement, Yves, je suis une quiche en anglais, je lis donc péniblement certains articles mais sans tout comprendre. Le livre de Michael Bush et David Heaf présentent-il des schémas explicites ? Autrement, je crains ne pas réussir à tout assimiler.
BZZZ "ouah la vache!" BZZZZ "il y en a partout !!"; mes premieres sensations en apiculture ... printemps 2008

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3974
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: conduite simplifiée, épurée ...

Message#9 » jeu. oct. 31, 2013 11:00 pm

Bonsoir lierre,
Je ne cherche pas à dire que ma façon de faire est la meilleure loin de là, chacun à sa façon de conduire ses ruches en fonction de ce qui lui convient le mieux.
Je souhaitais tout simplement synthétiser ma façon de faire.
Il est vrai que j'interviens souvent sur mes ruches et qu'en contre partie j'en attends un juste retour mais sans excés.
Mais je ne me suis jamais caché de dire que si je possède des abeilles ce n'est pas pour faire beau dans le decor mais bien pour produire du miel et ses dérivés.
Sans celà elles sont bien assez grandes pour se débrouiller toutes seules sans nos interventions.
Pour reprendre une reflexion de mon collègue d'en bas: "Il ne suffit pas de jeter un essaim dans une caisse ...."

Mais à partir du moment ou l'on décide d'élever des abeilles, il faut s'en occuper afin de leur donner le maximum de securité pour qu'elles puissent s'épanouir en toute tranquilité et récolter le fruit de leur travail.
C'est aussi ma façon de voir l'apiculture.

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

Avatar de l’utilisateur
lebruant
Messages : 803
Localisation : Lille 59

Re: conduite simplifiée, épurée ...

Message#10 » ven. nov. 01, 2013 8:33 am

lierre a écrit :Malheureusement, Yves, je suis une quiche en anglais, je lis donc péniblement certains articles mais sans tout comprendre. Le livre de Michael Bush et David Heaf présentent-il des schémas explicites ? Autrement, je crains ne pas réussir à tout assimiler.

+1
Lebruant
refuser le dogmatisme et privilégier la raison.
I'm gettin too old for this shit

Avatar de l’utilisateur
Yves Wagener
Messages : 39
Localisation : Luxembourg
Contact :

Re: conduite simplifiée, épurée ...

Message#11 » ven. nov. 01, 2013 5:02 pm

non pas de schéma explicite... faudra te consoler en mangeant une bonne quiche :wink:

Avatar de l’utilisateur
Yves Wagener
Messages : 39
Localisation : Luxembourg
Contact :

Re: conduite simplifiée, épurée ...

Message#12 » ven. nov. 01, 2013 5:04 pm

Daniel 59 a écrit :Cherchez l'erreur....


Salut Daniel, loin de moi de vouloir donner des leçons... je ne connais pas la réponse.

Sauf que peut-être qu'on connait des fumeurs qui vivent 90 ans... mais je crois que le sujet était la simplicité, économiser du temps pour ce passe-temps formidable même quand on n'a pas beaucoup de temps.

Avatar de l’utilisateur
Daniel 59
Modérateur
Messages : 3974
Localisation : région Nord/Pas de calais

Re: conduite simplifiée, épurée ...

Message#13 » ven. nov. 01, 2013 6:54 pm

Bonsoir Yves,

Gagner du temps bien sur ! Pour ceux qui n'en disposent pas beaucoup je peux comprendre .

Mais si l'on veut des résultats, il est nécessaire de passer du temps, non seulement en observations, mais aussi en interventions.
Malheureusement ou heureusement pour nous, nous ne sommes plus au temps d'Émile... Qui n'était pas confronté aux problèmes que nous rencontrons actuellement.
Problèmes de de maladies, de parasites, d'empoisonnements avec les pesticides... De pertes hivernales, d'effondrements de colonies...

À chacune de ces questions il y a une réponse !
Traitement, nourrissage, transvasement, suivi des colonies...
Et cela demande du temps, beaucoup de temps avec au bout du chemin la satisfaction d'avoir de fortes colonies en bonne santé, qui par la force des choses nous donneront de nouveaux essaims vigoureux et une récolte de miel.

Mais là encore, chacun fait comme il veut !

Cordialement,
Daniel.
Daniel d'en haut!

Oliv
Anciens
Messages : 1109
Localisation : Aurin (31), Puycelsi (81)

Re: conduite simplifiée, épurée ...

Message#14 » ven. nov. 01, 2013 10:38 pm

Pour faire simple en Warré, cette année j'ai capturé deux essaims mis dans des boites sur barrettes et demi-cadres.
L'un de belle taille, l'autre gros comme un ballon de handball.
Les deux se sont développés, j'ai récolté sur l'une des ruches un élément. L'autre ruche est toujours sur trois éléments, lourde comme un âne mort avec des abeilles dans les trois éléments.
Je n'ai rien fait pour ces ruches là que les mettre dans les boîtes.

Alors c'est sûr l'an prochain il va falloir être vigilant, diviser à temps pour essayer d'enrailler l'essaimage, ou au contraire laisser essaimer et mettre des ruches pièges un peu partout autour du rucher. Ou alors faire des transvasements totaux avec division.
Image

Avatar de l’utilisateur
Sam72
Messages : 96
Localisation : Le Mans (72)

Re: conduite simplifiée, épurée ...

Message#15 » sam. nov. 02, 2013 4:11 pm

Bonjour,

Regarde ma conduite warré en "rayons perpétuels", je ne suis pas sûr qu'on puisse faire plus économique et plus simple en intervention : 1 élément contenant 2 baguettes à poser en bas au fur et à mesure de l'avancement de la grappe.... et récolte de l'élément supérieur s'il y a assez de miel dans la ruche. Et surtout zéro traitement et zéro nourrissement.
A ta disposition pour des précisions et photos détaillées.

Retourner vers « Methodes de conduite »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.