Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Tout ce qui concerne l'amenagement du rucher, les plantations, les abreuvoirs, les supports de ruches ...
Avatar de l’utilisateur
fredapi91
Anciens
Messages : 1829
Localisation : Essonne Corbeil

Re: Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Message#91 » ven. oct. 23, 2020 11:37 am

Jarode a écrit :- les éléments warré sont réputé être trop petit pour pouvoir héberger le nid à couvain sereinement. Il faut une surveillance très rapprochée et opérer les bons agrandissements au bon moment pour ne pas entrainer un blocage de ponte => essaimage.

Le problème ne se situe pas à ce niveau.
Depuis 1 ou 2 ans je mets de plus en plus de hausses avec une majorité de cadres/barrettes construits : beaucoup plus de miel récolté et pas d'essaimage.
En effet le nid à couvain n'est pas engorgé de miel et la ponte de la reine n'est pas bloquée.
Par contre le nid à couvain reste en barrettes car beaucoup plus facile à renouveler que des cadres.
Amateur qui apprend.
Avec des warrés et des dadants.

Marc
Messages : 1930
Localisation : Yerres (91)

Re: Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Message#92 » ven. oct. 23, 2020 3:03 pm

jlm36 a écrit :Et ben , c'est simple , ils ouvrent la petite fenêtre derrière et ......Ils regardent !!!!! :mdr

Ah je comprends, mes ruches n'ont pas cette sophistication.

Pille Muguet
Messages : 1037
Localisation : Vallée du Lison - 700m (Doubs)

Re: Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Message#93 » ven. oct. 23, 2020 3:18 pm

Je n'ai pas de vitre (c'est sûrement dommage) mais s'il y a besoin, un petit coup de fil, on soulève et on voit ce qu'il y a à voir.
Ruches Voirnot divisibles

Marc
Messages : 1930
Localisation : Yerres (91)

Re: Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Message#94 » ven. oct. 23, 2020 3:21 pm

Pille Muguet a écrit :Je n'ai pas de vitre (c'est sûrement dommage) mais s'il y a besoin, un petit coup de fil, on soulève et on voit ce qu'il y a à voir.

Je crois que Gilles DENIS feuillette littéralement les rayons, ça me laisse pantois d'admiration.
Modifié en dernier par Marc le ven. oct. 23, 2020 3:37 pm, modifié 1 fois.

Pille Muguet
Messages : 1037
Localisation : Vallée du Lison - 700m (Doubs)

Re: Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Message#95 » ven. oct. 23, 2020 3:26 pm

Loin de moi l'idée de me comparer à Gilles Denis, mais il m'arrive de le faire au printemps pour vérifier la ponte. Et j'imagine que je ne suis pas le seul à le faire sur le forum.
Ruches Voirnot divisibles

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 861
Localisation : Luxembourg

Re: Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Message#96 » ven. oct. 23, 2020 3:57 pm

Pille Muguet a écrit :Loin de moi l'idée de me comparer à Gilles Denis, mais il m'arrive de le faire au printemps pour vérifier la ponte. Et j'imagine que je ne suis pas le seul à le faire sur le forum.


Je pratique mais honnêtement je n'y vois pas grand chose. On voit le quart inférieur du rayon guère plus. On est loin d'un livre :D
Il m'arrive alors d'essayer de décoller les rayons des parois avec un petit outil fait à partir d'un pic à brochette et de vérifier le couvain. Le problème c'est alors les constructions pas très droites qui empêchent de tirer un rayon. J'y vois 2 amélioration pour moi :

- des cadres delon
- insérer au moins 1 cadre warré gauffré au milieu des barrettes pour vérifier le couvain si besoin

Pille Muguet a écrit :Je n'ai pas de vitre (c'est sûrement dommage) mais s'il y a besoin, un petit coup de fil, on soulève et on voit ce qu'il y a à voir.


Tout est dans le "petit coup de fil" qui dans mon cas vu mes constructions peu orthodoxe est un grand coup de grand couteau avec toujours des abeilles mortes, du miel qui coule et j'en passe !
Par contre je trouve les volets quand même bien pratique pour voir ou se situe la grappe !
Après, en warré, l'observation au trou de vol permet de déceler les gros soucis comme une population faible ou qui diminue drastiquement et là il faut y mettre les mains, pas le choix !

Jarode
Messages : 173

Re: Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Message#97 » ven. oct. 23, 2020 4:01 pm

Pille Muguet a écrit :
francis a écrit :les abeilles agrandiront latéralement que lorsqu'elles auront pu agrandir verticalement de façon optimale. Autrement dit il y a une taille minimum en hauteur pour que les abeilles se développent en largeur. Ce n'est pas un ratio. Une fois la hauteur optimum atteinte la largeur est occupée sans limite (raisonnable...).

+1
Lorsque j'agrandis trop vite par le haut, je m'aperçois en fin de saison qu'elles ont délaissé ce qu'il restait à bâtir dans les éléments inférieurs. Elles cherchent toujours à monter.


Mon opinion : au printemps il fait encore froid et les abeilles recherchent la chaleur. A cette saison, plus on agrandit par le haut et plus elles montent pour regagner la strate chaude qu'on a déplacé vers le haut en agrandissant. La saison avance, le temps se réchauffe, l'intérieur de la ruche aussi, à un certain moment charnière la température est suffisamment chaude pour qu'elle n'aient plus besoin de monter en hauteur à la recherche de la chaleur. Le nid se stabilise puis le temps se réchauffant encore plus, le nid descend, cette fois ci non pas pour rechercher la chaleur mais le contraire pour la fuir et rechercher un environnement un peu plus frais en bas.
Ce phénomène est très bien expliqué sur le super blog de @pom (dommage qu'il n'y écrive plus) : http://apiruche.over-blog.com/article-agrandissement-par-le-dessus-71570250.html
Par contre quand j'écris que la grappe descend c'est davantage une supputation personnelle. Avez-vous vraiment remarqué que le nid à couvain avait tendance à descendre lors des fortes chaleurs ? J'aimerais avoir confirmation.

Je ne sais pas si @francis a en tête la même idée que moi, mais lors de mes lectures j'était tombé sur un document qui expliquait comme les rayons se construisaient. De mémoire, ce sont d'abord les rayons centraux qui sont construits et étendus et une fois seulement que ces rayons sont construits, les abeilles s'attaquent aux rayons suivants (donc agrandissement latéral).




Michel a écrit :Bonjour.

Jarode a écrit :- A volume égale les hausses sont moins haute que les élément Warré, elle entraînent un moindre refroidissement du couvain.

Inexact.
La ruche fonctionne comme un igloo. Plus les murs sont rapprochés et plus la chaleur se conserve. La Warré, c’est un appartement de 900 cm2 à chauffer. La Dadant, c’est pratiquement 2500 cm2. Yapas photo.
A+

Je suis parfaitement d'accord. Et je dirais même plus : ce que j'ai avancé est totalement faux !
Si je devais rattraper toutes les bêtises que j'ai dites dans tout ce fil de discussion, j'en aurais pour longtemps !

Explication : Vu que la hausse de cette ruche imaginaire a le même volume qu'un élément warré alors la perte de chaleur est exactement la même. La seule différence c'est que dans une warré les strates isothermes sont plus épaisse alors que dans la hausse imaginaire elles sont plus fine mais de plus grande surface. Donc l'ajout d'un volume X en haut de la pile engendrera la pour le dessous la même perte de chaleur quel que soit la forme du volume ajouté.

Qui plus est, avoir des strate isothermes épaisses comme en warré est bien plus avantageux pour l'hivernation. Dans un élément à surface élevée les strates chaude s'étalent en haut sur une hauteur bien plus fine que dans un élément à surface faible.
Pour un même volume, plus la surface de l'élément est faible, plus les strates isothermes sont épaisses, plus la grappe est englobée dans des strates de plus en plus chaudes (les strates froides sont repoussées de plus en plus bas), plus elle bénéficie de la chaleur qu'elle produit, moins elle à besoin d'énergie pour générer de la chaleur, moins elle consomme de réserves de miel ou de candi et mieux elle hiverne.
Modifié en dernier par Jarode le ven. oct. 23, 2020 5:15 pm, modifié 2 fois.

Pille Muguet
Messages : 1037
Localisation : Vallée du Lison - 700m (Doubs)

Re: Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Message#98 » ven. oct. 23, 2020 4:12 pm

luxbee a écrit :Je pratique mais honnêtement je n'y vois pas grand chose. On voit le quart inférieur du rayon guère plus.

Disons un bon tiers ! :mrgreen:
Et pour vérifier la ponte ça suffit non ?

luxbee a écrit :Tout est dans le "petit coup de fil" qui dans mon cas vu mes constructions peu orthodoxe est un grand coup de grand couteau avec toujours des abeilles mortes, du miel qui coule et j'en passe !

Je suis d'accord, c'est vraiment le point qui m'embête dans les barrettes.
Même si j'ai l'impression de faire moins de dégâts à force de pratique, il y a toujours un peu de casse.
Ruches Voirnot divisibles

Pille Muguet
Messages : 1037
Localisation : Vallée du Lison - 700m (Doubs)

Re: Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Message#99 » ven. oct. 23, 2020 4:21 pm

Jarode a écrit :Mon opinion : au printemps il fait encore froid et les abeilles recherchent la chaleur. A cette saison, plus on agrandit par le haut et plus elle monte pour regagner la strate chaude qu'on a déplacé vers le haut en agrandissant.

Tout à fait.

Jarode a écrit :Par contre quand j'écris que la grappe descend c'est davantage une supputation personnelle. Avez-vous vraiment remarqué que le nid à couvain avait tendance à descendre lors des fortes chaleurs ? J'aimerais avoir confirmation.

Non je ne l'ai pas constaté, le nid à couvain est toujours juste en-dessous des réserves de miel (qui sont toujours tout en haut).
Ruches Voirnot divisibles

Avatar de l’utilisateur
luxbee
Messages : 861
Localisation : Luxembourg

Re: Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Message#100 » ven. oct. 23, 2020 4:33 pm

Pille Muguet a écrit :
luxbee a écrit :Je pratique mais honnêtement je n'y vois pas grand chose. On voit le quart inférieur du rayon guère plus.

Disons un bon tiers ! :mrgreen:
Et pour vérifier la ponte ça suffit non ?


mouais vite fait alors :mrgreen:

Pille Muguet
Messages : 1037
Localisation : Vallée du Lison - 700m (Doubs)

Re: Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Message#101 » ven. oct. 23, 2020 5:16 pm

:mrgreen:
Ruches Voirnot divisibles

Avatar de l’utilisateur
jln
Modérateur
Messages : 4716
Localisation : St Germain du Puy (Cher)
Contact :

Re: Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Message#102 » ven. oct. 23, 2020 6:08 pm

Pille Muguet a écrit :... au printemps il fait encore froid ... A cette saison, plus on agrandit par le haut et plus elle monte pour regagner la strate chaude qu'on a déplacé vers le haut en agrandissant.

Et plus on a des chances d'enrhumer le couvain qui se trouve au bas du nid, non ?

Jarode
Messages : 173

Re: Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Message#103 » ven. oct. 23, 2020 6:53 pm

Personnellement c'est ce que j'ai compris des explications qu'on m'a donné et de ce que j'ai pu lire ailleurs, qu'il ne faut pas ajouter de hausse trop tot en saison et/ou en ajouter trop d'un coup car ça pourrait trop refroidir le couvain.
Certains autres disent qu'il n'y a que la grappe qui est chauffée et que le volume qui les entoure n'a pas d'importance.

CARI a écrit :Comme vous le savez, les abeilles se mettent en grappe, et celle-ci se resserre au fur et à mesure que la température extérieure diminue. La thermorégulation se fait au niveau de la grappe et non au niveau de l’ensemble de la ruche.

Ça va de soi, pourquoi s’embêteraient-elles à chauffer un volume qu'elle n'occupent pas ?
CARI a écrit : La seule chose importante pour les abeilles est d’assurer le maintien d’une sphère dont la température des parois extérieures ne descende pas en-dessous de 8°C.

Et pour maintenir cette température, le volume qui les entoure a une incidence : stratification plus ou moins épaisse des isothermes, réflexion plus ou moins importantes des infra-rouges...


Isoler, attention à l'humidité : http://www.cari.be/medias/actuapi/actuapi46.pdf

Marc
Messages : 1930
Localisation : Yerres (91)

Re: Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Message#104 » ven. oct. 23, 2020 9:53 pm

Cet hiver j'ai envie non d'isoler les ruches à proprement parler mais de les protéger du vent avec un matériau à placer à l'extérieur au contact et faisant le tour.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 12622
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Aménagement et conduite minimaliste d'un petit rucher ?

Message#105 » dim. oct. 25, 2020 12:17 am

Bonjour,

Pille Muguet a écrit :
Jarode a écrit :Par contre quand j'écris que la grappe descend c'est davantage une supputation personnelle. Avez-vous vraiment remarqué que le nid à couvain avait tendance à descendre lors des fortes chaleurs ? J'aimerais avoir confirmation.

Non je ne l'ai pas constaté, le nid à couvain est toujours juste en-dessous des réserves de miel (qui sont toujours tout en haut).

Pille Muguet, certes, le nid est juste sous le miel mais le volume de miel augmentant, la "frontière" miel/couvain descend si on n'agrandit pas par le haut. Sur une ruche hivernée sur trois éléments, en mars, on a un peu de miel dans le haut du 3ème étage et du couvain, juste dessous. En juin, si on n'a pas agrandi, tout le 3ème est occupé par le miel et le dôme se situe dans le 2nd.
A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Retourner vers « L'aménagement du rucher »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.