Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Pour les praticiens des amorces

Avatar de l’utilisateur
Hirondelle50
Messages : 615
Localisation : 01460 Nurieux Volognat

Message#16 » jeu. févr. 14, 2008 6:46 pm

Bonjour Dominique,

Dominique a écrit : je croyais que dans l'approche de Frérès et Guillaume, avec les amorces, les hausses que l'on récolte sont celle du bas? Ou bien je mélange tout?
On ne rajoute pas par le haut, on récolte en bas, et ça fait qu'un élément reste 1 année en place, devenant corps, puis hausse?
Je suis un peu perdue... Eclairez-moi encore svp :idea:


Dans la ruche Warré avec les amorces on rajoute les éléments par le bas et l'on récolte par le haut.

Les abeilles travaillent du haut en bas lorsqu'elles sont dans la nature.

A bientôt
Hirondelle

Dominique

Message#17 » ven. févr. 15, 2008 9:31 am

Oui, oui... Merci! J'ai mélangé dans ma petite tête les hausses à récolter... Merci pour tes précisions et messages Hirondelle! Autant que je mélange maintenant que plus tard, hein?! :wink:

François
Messages : 838
Localisation : Département de la Manche - France

Hausses WARRE

Message#18 » ven. févr. 15, 2008 1:00 pm

A Hirondelle 50 et tous, bonjour

Concernant la pose des hausse en dessous et la récolte au dessus, je ne suis pas tout à fait d'accord, ayant pratiqué ainsi de nombreuses années comme le préconisait l'abbé WARRE.

Pourquoi :

En récoltant l'élément du dessus on retrouve des restes de couvain - du vieux miel souvent cristallisé - de la vieille cire difficile à écraser pour la récolte et aussi les résidus des traitements.
Je préfère' "faire tourner les éléments" d'une autre façon : comme je l'ai indiqué dans ma conduite simplifiée: pose d'un élément au dessus au tout début du printemps(avec cadres) et retirer l'élément du dessous (s'il n'est plus occupé ou si la ruche est déjà sur trois éléments)- c'est dans cet élément posé au dessus , que les abeilles éléveront le couvain et ensuite feront leurs provisions d'hiver .
Ensuite, pose des éléments hausse(s) avec barettes ou demi-cadres et grille à reine dés que le nouvel élément indiqué ci-dessus sera occupé.
De cette façon nous auront toujours de la cire neuve pour notre miel et l'essaim aura ses provisions.
Si tu te trompes l'abeille te le fera savoir.

gruquent
Messages : 44
Localisation : Orléans

Message#19 » ven. févr. 15, 2008 5:44 pm

Bonjour
ce message est particulièrement pour Guilaume31 et ceux qui peuvent répondre.
Vous dites : " Pour les chasses abeilles certains apiculteurs enlèvent les hausses, en font une pile de 5 à 6 hausses et dessus mettent un couvre cadre avec un chasse abeille. Cette pile est faite à l'arrière des ruches et le lendemain vous venez recuperer votre pile de hausse dans laquelle il n'y a plus d'abeille. Ainsi vous n'ouvrez les ruches qu'une seule fois. "

Je suppose que les 5, 6 hausses ne proviennent pas de la même ruche, donc il y a dans les 5 6 hausses, ensemble des abeilles de différentes ruches, n'y a t-il pas des combats, ne trouve t-on pas des cadavres lorsqu'on récupère les hausses ?
Merci

gruquent
Messages : 44
Localisation : Orléans

Message#20 » ven. févr. 15, 2008 5:47 pm

Rebonjour
en réponse au message de François, il dit surement vrai. Cette méthode ne s'appliquerait donc que dans des régions ou la flore est abondante et donc que les hausses ne restent en place pas plus d'un an.

François
Messages : 838
Localisation : Département de la Manche - France

sujet du forum

Message#21 » ven. févr. 15, 2008 8:39 pm

Pour répondre à la conclusion de gruquent :

Non, les éléments du bas restent plus d'un an. Cela varie . Si trois éléments forment le corps de ruche alors chaque élément sera conservé 3 ans.

Quant à la région très mellifère ou non, il faut plutôt considérer le climat pendant la période d'activité. En effet mon état d'esprit est de privilégier la survie de la colonie et si besoin est, faire l'impasse sur une récolte. C'est pourquoi, le premier élément placé au printemps est celui qui contiendra les provisions d'hiver et peut être encore un peu de couvain jusqu'à fin Août pour être ensuite complété en miel après la récolte (souvent miel de lierre voire bruyère). Il ne sera pas récolté. Il a aussi pour but d'agrandir suffisamment tôt pour essayer de limiter l'envie d'essaimage. Les premières naissances se feront dans l'élément du dessous(ponte de janvier , février début mars) et une grande place sera offerte aux jeunes abeilles impatientes de chercher un autre logis. 12 jours après leur naissance elles sont cirières donc elles y trouveront un terrain propice à leur vocation. De son côté, la reine préfère la jeune cire pour déposer ses œufs - Tout est merveilleux .Devenant butineuses elles se feront ensuite un plaisir de remplir les hausses. :roll: enfin peut-être

Si les abeilles n'y montent pas en tout début de saison il y a problème qu'il faudra résoudre très certainement par un regroupement de ruches
Si tu te trompes l'abeille te le fera savoir.

Avatar de l’utilisateur
Hirondelle50
Messages : 615
Localisation : 01460 Nurieux Volognat

Message#22 » sam. févr. 16, 2008 9:54 am

Bonjour à tous,

Je comprends que beaucoup d'entre nous qui veulent faire de l'apiculture avec la Warré soient un peu perdu, sachant que chacun répond en fonction de la Warré qu'ils utilisent. Tous utilisent la " caisse " Warré avec les dimensions que l'on connait.

Pour essayer d'y voir plus clair, il y a :

- la ruche Warré originale à barrettes de l'abbé ( la ruche populaire ), ruche sans cadre qui " fonctionne " en respectant le mode de vie naturel de l'abeille.

- la ruche Warré avec ajout d'une vitre arrière de Jean-Claude GUILLAUME, qui respecte le volume et le mode de vie naturel et sauvage de l'abeille. Par la vitre on suit l'évolution de la ruche, telle qu'elle se présenterai dans un tronc d'arbre.

- la ruche au format Warré à cadres : celle que l'abbé à délaissé ( cadres en bois ) et la Delon. La caisse présente un volume idéal, mais son mode de fonctionnement est différent ainsi que pour l'extraction.

Dans la conduite de l'abbé, comme celle de J-Cl Guillaume, si notre ruche a hiverné sur 2 éléments : éléments n°1 et 2.
Nous rajoutons par dessous les éléments n° 3 et 4.
Nous récoltons les éléments n° 1 et 2 qui sont maintenant pleins après la miellée. Ou un seul s'il est nécessaire de n'en récolter qu'un pour la survit des abeilles pendant la saison hivernale.
Les abeilles vont hiverner dans les éléments n°3 et 4 que nous aurons rajoutés en début d'année.

Sans oublier que nous avons mis des amorces sur nos barrettes. Juste avoir fait coulé un peu de cire au centre de la barrette.
Si possible la cire de notre rucher qui ne sera imprégnée d'aucun traitement puisque nous traitons dans un décontaminateur.

A+
Hirondelle

Dominique

Message#23 » sam. févr. 16, 2008 3:35 pm

Précisions bienvenues! Merci pour la clarté de tes explications, les numéros des éléments me font y voir très clair, et je m'y retrouve par rapport à ce que j'avais mémorisé. Ouf!

Ou un seul s'il est nécessaire de n'en récolter qu'un pour la survit des abeilles pendant la saison hivernale.


Comment évaluer, sans balance, qu'elles ont suffisamment de nourriture dans les éléments du bas (3 et 4)?

Avatar de l’utilisateur
Hirondelle50
Messages : 615
Localisation : 01460 Nurieux Volognat

Message#24 » sam. févr. 16, 2008 3:58 pm

Bonjour,

Je suis partisane de laisser davantage de nourriture que nos petites aient besoin. Personnellement, si l'essaim est gros je laisserai l'élément n° 2 et ne prélèverai que l'élément n°1.
Que je récolterai si l'hiver fini elles n'en ont pas eu besoin.

Je me pose souvent la question : est-ce que j'ai été clair dans ma réponse ? :roll:

A+
Hirondelle

Avatar de l’utilisateur
LOCQUEVILLE
Anciens
Messages : 418
Localisation : yonne 89
Contact :

Message#25 » sam. févr. 16, 2008 5:30 pm

Salut Dominique,
Dans la méthode Warré- F. Guillaume, les nouvelles hausses se rajoutent toujours par le bas, et la hausse à récolter est celle qui se trouve sur le dessus de la pile.

Pour ce qui est de la récolte du miel, la qualité du miel sera meilleure s'il est recueilli sans extracteur. Par écoulement, cela permet de préserver les molécules les plus fragiles. Alors, si on n'a pas trop de ruches, cela vaut sans doute la peine?

François
Messages : 838
Localisation : Département de la Manche - France

sujet du forum

Message#26 » sam. févr. 16, 2008 5:31 pm

Dominique a écrit :Comment évaluer, sans balance, qu'elles ont suffisamment de nourriture dans les éléments du bas (3 et 4)?


C'est justement une des raisons pour laquelle je mets toujours le premier élement dessus avec cadres - cela permet de vérifier plus facilement l'état des provisions. Les hausses à miel au dessus enlevées c'est trés facile de lever un ou deux cadres en commençant par les extrémités - ce travail se fait au moment de la récolte.A cette époque cet élément au 3/4 plein de miel ( pas de couvain) suffira pour l'hiver.
Si tu te trompes l'abeille te le fera savoir.

Avatar de l’utilisateur
LOCQUEVILLE
Anciens
Messages : 418
Localisation : yonne 89
Contact :

Message#27 » sam. févr. 16, 2008 6:02 pm

Hirondelle, bonsoir,
Tu parlais de laisser deux hausses et de récolter le miel qui resterait en fin d'hiver. Il faut effectivement laisser deux hausses pleines de miel pour l'hiver(ou au moins une et demi). Au printemps, les abeilles vont utiliser le miel qui reste pour élever le couvain, et cela nécessite beaucoup de miel.
En mars-avril il peut y avoir des périodes humides ou froides durant lesquelles les abeilles ne peuvent plus sortir, et elles ont de gros besoins à couvrir à cause du couvain qui devient assez étendu à cette époque. Donc, quoi qu'il en soit je ne récolterais rien en fin d'hiver.
Par contre si, comme le recommande l'abbé, tu fais un transvasement de la ruche au début de la miéllée, là tu vas récolter tout le miel qui est dans la ruche. Mais il faudra le redonner presque intégralement à la colonie.

Avatar de l’utilisateur
Hirondelle50
Messages : 615
Localisation : 01460 Nurieux Volognat

Message#28 » dim. févr. 17, 2008 1:39 am

Bonsoir,

Un très vieil apiculteur disait laisser aux abeilles le miel pour l'hiver et ne récolter qu'au printemps se qu'elles avaient laissé.

Si l'essaim est de taille normale il hivernera sur 2 éléments pleins de miel. On peut moduler selon la grosseur de l'essaim, 3 éléments si il est plus important, 1 élément s'il est petit.


A+
Hirondelle

guillaume31
Messages : 769
Localisation : haute garonne

Message#29 » dim. févr. 17, 2008 5:38 pm

Bonjour Gruquent, en effet il y a des hausses de plusieurs ruches, je n'ai pas encore pratiqué ce système mais j'ai posé la même question à l'apiculteur qui m'a répondu qu'il n'y avait pas de bagarre ni de mortalité du à l'empilement des hausses de ruches différentes.
Certains apiculteurs utilisent le souffleur thermique à feuilles pour chasser les abeilles des hausses, ils se mettent à deux un qui tient la hausse sur le champ et l'autre qui souffle, l'avantage c'est la rapidité du système.

christophe86

Message#30 » sam. févr. 23, 2008 7:41 pm

Bonjour,

j'utilise de préférence des warré à cadre et je place des plateaux munis de chasses abeille "losange" à l'aide d'un élévateur (gatineau).

je les place en milieu de journée (les butineuses sont en balade) et je lève mes hausses tôt le lendemain matin au maximum le surlendemain, plus tard les abeilles ont compris le truc et remontent dans les hausses.

Si les hausses ne contiennent pas de couvain il reste très peu d'abeille.

Retourner vers « Prélèvement »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.