Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

rubrique nécrologique saisonnière : pertes hivernales 2015

Tout ce qui concerne les maladies et les différents traitements
Fontageen
Messages : 72
Localisation : Fontaine-sur-Ay (51)
Contact :

Re: rubrique nécrologique saisonnière : pertes hivernales 2015

Message#91 » mar. mars 10, 2015 3:03 pm

C'est bien mon objectif. J'ai commencé à réorganiser le rucher qui siège désormais au milieu de mes poules. J'ai surtout mis de cote les éléments riches en miel pour pouvoir nourrir les futurs essaims et éviter le pillage. J'ai déjà installé deux corps de ruche warré à 2 mètres de haut. Il faut maintenant être patient et souhaiter une bonne saison à essaim.

lapostat

Re: rubrique nécrologique saisonnière : pertes hivernales 2015

Message#92 » mar. mars 10, 2015 3:12 pm

Fontageen a écrit :C'est bien mon objectif. J'ai commencé à réorganiser le rucher qui siège désormais au milieu de mes poules. J'ai surtout mis de cote les éléments riches en miel pour pouvoir nourrir les futurs essaims et éviter le pillage. J'ai déjà installé deux corps de ruche warré à 2 mètres de haut. Il faut maintenant être patient et souhaiter une bonne saison à essaim.


Les abeilles n'ont jamais aimé les poules. Plutôt mettre tes ruches dans un coin tranquille (vers des acacias par exemple)

Avatar de l’utilisateur
yanou
Messages : 276
Localisation : Angers 49
Contact :

Re: rubrique nécrologique saisonnière : pertes hivernales 2015

Message#93 » mar. mars 10, 2015 7:42 pm

Contrôle ce weekend zéro perte malgré la transhumance de 500km à la Toussaint.

8 au départ 8 à l'arrivée et ça sort à tout va

J’espère que la météo 2015 sera plus stable que 2014 mais ça semble bien parti dans ma nouvelle région.

si tout va bien les deux warre serviront pour faire de la division et les dadant pour le miel

la seule grosse inquiétude les frelons asiatiques très présent sur Angers

yann

faute corrigée
Modifié en dernier par yanou le mar. mars 10, 2015 8:29 pm, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Zery
Messages : 478
Localisation : Belgique / Liège

Re: rubrique nécrologique saisonnière : pertes hivernales 2015

Message#94 » mer. mars 11, 2015 8:40 pm

Sur une 20aine de ruches et ruchettes,
Il reste 2 ruches et 1 miniplus a un api proche dans la même zone de butinage. :?
Ses ruches sont les mères des miennes.

1 perte sur 3 pour ma part,
ou je suis pratiquement certain qu'il s'agit de ma faute à ne pas avoir réduit à temps en trou de miéllée.
Une ruche qui s'était renversée est la plus active :?:

Région: belgique/condroz

Radars76
Messages : 115
Localisation : Seine Maritime

Re: rubrique nécrologique saisonnière : pertes hivernales 2015

Message#95 » mer. mars 11, 2015 10:32 pm

Bonsoir à toutes et à tous,

J'ai regardé plus en détails 3 ruchettes cet après midi. Car, elles ne rentrent plus de pollen depuis plus d'une semaine. Dans la 1ère, j'ai retrouvé quelques abeilles et surtout la reine qui se baladait sur les cadres. Pour la 2ème, beaucoup d'abeilles mais une activité plus soutenue. Et, enfin la 3ème a une colonie en taille entre la 1 et la 2. Son activité est atone.

Cela ne présage rien de bon. Donc, avec une température douce. J'ai ouvert les 3, fais des échanges de cadres et inverser 2 reines pour voir si un changement s'opérer (e.

Entre la 1 et la 3). Du coup, grosse activité sur les seuils des ruches et ruchettes.

Puis, j'ai rouvert 30 minutes après. Dans la 3, la reine1 se faisait attaquer, après s'être débarrasser des vieilles abeilles, les autres l'ont acceptés. Et, la reine3 dans la 1 est un peu plus active.

Perdu pour perdu, je teste un coup de poker car je sais que les 1 et 3 finiront par s'éteindre, il ne rentre pas de pollen. Plusieurs ruches ont ce comportement ; mais ensuite c'est reparti très fort. Donc après 3 semaines d'observations, je suis sûr du diagnostic. La 2ème a encore une chance vu sa population ; mais si rien ne change, j'aurais perdu 2 colonies de réserves et une colonie en devenir.

Est la météo qui a induit les abeilles en erreur, et, la reine qui a continuer les abeilles d'été ou alors la fécondation s'est mal passé. Et, elle n'a plus rien à pondre. J'ai rencontré une fois ce cas.

D'autres ruches d'un ami n'ont pas passé le dernier coup de froid, et, 2 sont mortes. Elles se faisaient pillées. J'ai donc viré les opportunistes, fermer l'entrée. Mon espoir pour cette année, pas de répétition des années précédente. Car relancer des colonies qui en ont créer d'autres et s'effacent ainsi ne m'inspire plus. C'est dur de voir qu'elles vont disparaître car la météo n'est plus en phase, et que nous continuons dans la même voie.

Merci de m'avoir lu. Bonne chance pour cette année. Apicollement votre.

Olivier

Avatar de l’utilisateur
Cédric47
Anciens
Messages : 367
Localisation : Sud Ouest 47 et 31

Re: rubrique nécrologique saisonnière : pertes hivernales 2015

Message#96 » jeu. mars 12, 2015 9:43 am

Bonjour,
bilan ce lundi: 10 sur 14
2 essaims de juillet que je n'ai pas pu aider en automne, morts en décembre.
Ma voirnot chalet avait un trou de vol un peu large: 10 mulots à l'intérieur, 0 abeilles.
Et une reine mal fécondée en automne, je lui avait donné une haussette Buckfast de chez mon patron: échec.
Par contre j'avais préparé une réunion de warré dont une était très faible, au final je n'avais pas eu le temps, résultat: les 2 warrés cote à cote, bien vivantes.

Moralité: pertes en Buck:3/4
pertes en noires/naturelles: 1/10
Objectif cette année: diviser tout en 3 pour espérer avoir doublé au printemps prochain.

mdj72
Messages : 29
Localisation : Sarthe - Le Mans est

Re: rubrique nécrologique saisonnière : pertes hivernales 2015

Message#97 » jeu. mars 12, 2015 12:46 pm

Bonjour,
De mon côté je pense être à 4/4 de survie hivernale après un 2/5 l'année dernière (pas mal d'erreurs de débutant de ma part... j'ai beaucoup lu et pratiqué depuis).
En 2014, j'ai divisé un des essaims restants qui a eu beaucoup de mal à se développer. Il semble que la reine n'était pas en forme et l'essaim s'est remérer tout seul en juillet et a pu se développer suffisamment pour passer l'hiver.
Plus un essaim acheté dans la région. Soit disant "noir", mais la reine est un peu trop jaune à mon goût...

Gros nourrissement à l'automne car ici, en Sarthe, la saison a été catastrophique.
Traitement varroas à l'AF en septembre :
- 5 passages pour arriver à un niveau acceptable de contamination !!
- d'après mes relevés, l'efficacité d'un traitement est de l'ordre de 50% pourtant dans de bonnes conditions de température.

Depuis une semaine, ça redémarre lentement avec grosse rentrée de pollen de noisetier et spectacle que je n'avais jamais observé : une multitude d'abeilles dans l'herbe à quelques de mètres des ruches en train de ramasser de l'eau (je suppose, car je n'ai rien vu de butinable).

J'espère avoir bien observé et que je n'ai pas de pillage en parallèle

Cordialement
Marc

rhinauer
Messages : 660

Re: rubrique nécrologique saisonnière : pertes hivernales 2015

Message#98 » jeu. mars 12, 2015 4:56 pm

Les abeilles aiment chercher la rosée le matin, c'est aussi celle qui se réchauffe le plus rapidement, il est donc hautement conseillé aux voisins de ne pas utiliser de désherbant, même sélectif.
A l'instant, au soleil déclinant, j'ai observé la direction que prenaient certaines abeilles, une partie est allée au rucher du jeune de l'autre coté de la rivière, preuve que les abeilles recherchent une eau tempérée.
J'ai installé 3 petits bacs (bac à glace) avec flotteur en polystyrène où j'ai ajouté des trous au fer à souder, il y a dans chaque piscine, 10 à 20 abeilles constamment.
Il faut aussi savoir que le miel dans les cellules est cristallisé et elles cherchent de l'eau pour le faire fondre puisque peu de cristaux sont visibles devant les ruches.
Modifié en dernier par rhinauer le jeu. mars 12, 2015 6:25 pm, modifié 1 fois.

warré 73

Re: rubrique nécrologique saisonnière : pertes hivernales 2015

Message#99 » jeu. mars 12, 2015 6:12 pm

Bilan à ce jour 9 perdues sur cinquante soit 18% de pertes encore trop mais tout à fait acceptable !
dont 8 Warré et une ruchette Dadant ce qui m'étonne un peu ! donc 21% des warré et 8% des dadant
Le pollen de noisetier rentre bien et le couvain frais bien présent.
attendons la suite
:suisse :savoie
Modifié en dernier par warré 73 le ven. mars 13, 2015 10:03 am, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Michel
Admin
Messages : 12512
Localisation : Millau 12 Aveyron France

Re: Méthode de division intensive par J. Sénéchal

Message#100 » ven. mars 13, 2015 12:53 pm

Bonjour.

A Radar76, je te déconseille l'inversion des reines car elles risquent de se faire tuer.

A+
Michel,

Causses tôt, Causses tard mais Causses toujours... tu m'instructionnes ! :lol:

Radars76
Messages : 115
Localisation : Seine Maritime

Re: Méthode de division intensive par J. Sénéchal

Message#101 » ven. mars 13, 2015 3:51 pm

Bonjour Michel,

Vu qu'elles ne pondent plus et que ces 2 colonies s'effondrent à petit feu (plus de pollen depuis plus d'une semaine et plus de couvain), je ne risque plus grand chose.
L'une d'entre elles se trouve maintenant dans une ruchette qui avait perdu ses abeilles. Et, l'ancienne locataire est partie dans une nouvelle maison, l'acclimatation fut un peu mouvementée ; mais ensuite les abeilles la léchaient donc c'est que celle-ci a été accepté. Merci de tes conseils Michel. Bon week-end à Millau. Apicolement.

Olivier

Avatar de l’utilisateur
DDB
Messages : 323
Localisation : Wiesme (Beauraing) - Famenne belge

Re: rubrique nécrologique saisonnière : pertes hivernales 2015

Message#102 » ven. mars 13, 2015 8:59 pm

Bonsoir,

Je suis frappé du nombre d'entre nous - dont je suis - qui ont tout perdu. Avec un symptôme récurent : quelques abeilles sur le plancher ou dans les rayons, en petites grappes, mais la majorité de l'essaim a tout simplement disparu.

On cherche la cause, plusieurs hypothèses ont été émises. La plupart d'entre elles sont plausibles, mais ne "collent" pas avec la disparition de l'entièreté du rucher. Sauf l'empoisonnement... A certains endroits, cela reste difficilement compréhensible. Chez moi, il n'y a quasi pas de cultures extensives...

En tout cas, j'ai fait des prélèvement (abeilles mortes, couvain, cire...) et je vais les faire analyser. Ca coûte bonbon, mais ne pas comprendre est insupportable.

Je vous tiendrai au courant bien sûr.

Bien cordialement.
Daniel
(... de Belgique)

rahane
Anciens
Messages : 1174
Localisation : sud isère montagneux 1000m

Re: rubrique nécrologique saisonnière : pertes hivernales 2015

Message#103 » ven. mars 13, 2015 11:31 pm

y a t-il des elevages proches de tes ruches
vache moutons
elevage de porc
épandage de lisiers ou entreposage de fumier?

ben 22
Messages : 4
Localisation : Québec

Re: rubrique nécrologique saisonnière : pertes hivernales 2015

Message#104 » sam. mars 14, 2015 12:37 am

Bonjour,


Petit bonjour du Québec. Je lis avec beaucoup d'intérêt toutes les contributions à votre forum.

En pièce jointe, je vous fais parvenir le lien qui vous permettra de visionner la dernière émission de La Semaine Verte, de la TV de Radio-Canada, dont le thème est: ''Le déclin des insectes pollinisateurs''.
De ce côté de l'Atlantique, cela va aussi très mal pour nos abeilles.

À bientôt. Ben

http://ici.tou.tv/la-semaine-verte/S201 ... oplay=true

Sébastien 09
Messages : 227
Localisation : couserans

Re: rubrique nécrologique saisonnière : pertes hivernales 2015

Message#105 » sam. mars 14, 2015 12:52 am

Et bien moi, dans les Pyrénées en Ariège c'est comme l'année dernière :( l'an dernier 5 mortes sur 6 ruches dadant 10) et cette année sur 13 ruches :11 mortes.
Les 2 survivantes m'ont l'air bien noires même si je n'ai pas la capacité de dire si ce sont des "noires " au sens strict du terme.
Je précise que je n'ai fait aucun traitement contre varroa ni nourrissement, et effectivement les ruches mortes cette année sont un peu plus légères que l'an dernier où elles étaient carrément bourrées de miel. Sur la plupart il y a environ du miel sur 7 à 10cm en haut de cadre et des cadres de rives avec miel et pollen. Mais tout de même plus léger que l'an dernier.
Sur 11perdues ,10 étaient des essaims sauvages pris dans des ruches "pièges " en 2014, et une était la survivante de l'hiver 2013/2014.
Il me reste donc une dadant 10 avec 1seul cadre piège et le reste sûrement bâtit au couvre cadre.
Dimanche dernier je suis allé la voir et une souris a due trouver l'hébergement car des feuilles de lierre bouchaient l'entrée de l'intérieur derrière les ponts de propolis,et en plus le toit s'était envolé en laissant béant le trou du nourrisseur d'où certaines abeilles sortaient et rentraient avec zèle et "sacs à bottes"bien jaunes de pollen de même que par la place qui n'était pas bouchée à la planche d'envol.
L'autre est aussi un essaim recueilli en 2014 mais dans une dadant 7 avec fond entièrement grillagé mais double fond qui m'as permis de voir qu'elle était varroasée.
Alors que ma dad10 est placée en haut d'une colline dans un endroit venteux mais dégagé et entourée de clairières où paissent vaches brebis et chevaux.
Ma dad 7, elle est un peut à l'ombre sous des saules au bord d'une grosse rivière ,et chose qui m'avait un peu inquiété à l'automne en observant le double fond, en plus des varroas, c'était la présence d'une grande quantité de poudre grise sur au moins 7mm d'épaisseur et sur tout le fond. Ca avait la couleur du pollen de ronces "ou"de l'aliment granulé pour animaux d'élevage.
Si quelqu'un a déjà vu quelque chose de similaire?
Mes autres ruches mortes étaient toutes non-loin et dans des situations /expositions pouvant sembler favorables d'un point de vue humain.
Effectivement pour aller droit au but :les pesticides agricoles et domestiques sont sûrement en partie en cause dans l'actuelle hécatombe et me rendent malade rien que d'y penser, mais pour moi il y a autre chose;(d'ailleurs il suffirait presque qu'on les arrête pour qu'il n'y en ai plus, contrairement aux varroas et autres aetinas tumida! )et ça c'est pas la faute des autres!!
Parlons peu, parlons bien mon père est agriculteur (pas bio )et l'an dernier, au moment du soupçon d'intoxications (je suis dans les Pyrénées) j'ai demandé à mon père s'il utilisait une ou plusieurs nouvelles molécules antiparasitaires etc... il m'a dis "non ".et je le crois.
Par contre j'ai compris que d'une manière générale en agriculture ils font face à une plus grande virulence des parasites notamment sur ovins et que donc, les traitements s'intensifient. (d'ailleurs, les brebis n'avaient jamais de poux à l'époque, ou alors seulement quelques uns sur les pattes, et maintenant elles en ont au point d'aller mal ).
Que penser de tout ça?
Pour faire échos aux ondes radio, je crois avoir compris que la"radio" c'est en fait une gamme de couleurs s'étalant de "je sais pas quoi à je sais pas quoi "mais faisant partie du spectre de la lumière non visible par l'être humain.
Grosso modo je fait peut être un raccourci, mais je me dis que si l'on compare ça aux "ultrasons "qui sont des sons aigus que nous n'entendons pas mais qui permettent aux chauve-souris de communiquer et qui font pour certains échouer les baleines... alors... .

Sébastien
Tout est là, y a qu'à ce baisser :wink:

Retourner vers « Maladies et traitements »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.