Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Au nom de la biodiversité

kiloas972
Messages : 231
Localisation : Martinique (3 îlets)

Au nom de la biodiversité

Message#1 » sam. mai 11, 2019 2:26 am

Bonjour,
Hier,j'ai assisté a une conférence sur la biodiversité.
Difficile de résumer en quelques lignes tout ce qui a été dit mais en gros il est illusoire de vouloir maintenir la biodiversité en créant des biotopes fermés dans l'objectif de protéger une espèce.
Ex : Imaginons que vous etes maire et vous avez une grenouille endémique dans votre commune...que faites vous?
Vous clôturez et plantez des panneaux tout autour de la mare en indiquant : dans cette mare vie une grenouille endémique qu'il faut protéger!.................... Ca serai a coup sûr à moyen terme, la disparition de l'espèce!
A contrario si vous rencontrer les élus des communes limitrophes et aménager des couloirs de circulation avec les mares des communes voisines vous aurez plus de chance de favoriser la protection de l'espèce, en augmentant la biodiversité génétique dans un environnement en perpétuel changement....
Tout ca pour dire que la biodiversité est en évolution constante et il est illusoire de vouloir la préserver en créant des sanctuaires et isolant les espèces locales...la mixité génétique participe au maintien de cette biodiversité...

J'en reviens aux abeilles, le problème de l'apiculture moderne c'est l'importation massive de reines qui viennent parfois de l'autre bout du monde...s'il s'agissait d'importations limitées je dirais un grand OUI au nom du développement de la biodiversité mais là on est sur des importations massives que je qualifierai d' uniformisation génétique voire de pollution génétique et tout ca au nom de quoi? au nom de la productivité.

L'autre problème que cela soulève c'est qu'aujourd'hui un grand nombre d'apiculteurs sont dépendants d’éleveurs, et demain de grandes multinationales peut être?
Je me pose certaines questions...dernièrement j'ai lu un article dans lequel il été écrit que Bayer injectait des billes a la Barbade sur l'etude des souches VSH. Mais pourquoi cette firme s’intéressent -elle aux abeilles?
Pourquoi Bayer a t il racheté Monsanto alors que cette entreprise a plein de procès au cul qui risque de lui coûter plusieurs centaines de millions de dollars.... Tout simplement pour les brevets...les brevets sur quoi? les brevets sur le vivant!
D'où ma question : les abeille transgéniques existent-elles? je ne parle pas uniquement de l'europe mais surtout d'autres pays ou les réglementations sont plus souples?
Imaginons a présent une firme qui identifie un ou plusieurs gènes de résistance a certaines maladies chez l'abeille et dépose un brevet en commercialisant une "superabeille". Commanderiez vous des reines? A coup sûr non me direz vous! Pas si sûr en voyant les abeilles du voisin qui se portent merveilleusement bien, alors que vous arriverez a maintenir temps bien que mal,1/4 de vos colonies d'une année sur l'autre.
Mais si on creuse un peu plus loin? tout ceci ne serait il pas problématique?
De toute façon, l'OGM etant breveté tout transfert de gène sur une colonie en rendrait la firme propriétaire. https://fr.wikipedia.org/wiki/Percy_Schmeiser
Avec les échanges génétiques entre colonies on peut vite envisager ce que cela pourrait donner.
En conclusion je dirai, laissons vivre les abeilles, arrêtons de les importations massives au nom de la productivité, ayons des conduites apicoles raisonnées...
Quand tout finira par se casser la gueule il ne faudra pas venir pleurer. :cry:

Avatar de l’utilisateur
Cfred72
Anciens
Messages : 211
Localisation : Amay, Belgique

Re: Au nom de la biodiversité

Message#2 » dim. mai 19, 2019 7:59 am

Ton raisonnement me plait. Je suis en ce moment même sur une reconversion de mes Buckfast et descendance croisée de Buckfast (se comporte comme une race par accouplement Buck x Buck = Buck, Buck x une race = hybrides).

Je suis en train de mettre en condition une de mes colonies (corps sans reine pendant 9 jours) pour introduire une vingtaine de larves en cupules de l'Apis mellifera mellifera, notre abeille noire. Les larves proviendrons de la population de Chimay, en Belgique, ou l'on trouve encore de la noire pure.
Il faudra cependant introduire les abeilles en nuclei de fécondation et les amener là-bas en station de fécondation.

Notre abeille noire, qui vit sur nos pays depuis 100 millions d'années est adaptée à nos régions, mais pire, est en voie de disparition à cause de l'importation de toutes ces races et hybrides qui peuplent nos ruches. Il y en a même pour dénigrer notre noire (agressive, essaimeuse, peu productive, ...) alors que si vous visitez des ruches en race de noires pures, vous pourrez vous apercevoir ce sont des abeilles très sociables, productives, moyennement essaimeuses, constituant leurs réserves d'hiver elles-même, économes, intéressantes au niveau prophylactique, sur base de sélection évidement, où l'on élève la descendance des colonies qui rejoignent les critères que l'on s'est fixé.

Cependant, pour un commerce plus rentable, il se dit qu'elle n'existe plus, qu'elle est reconstituée de toute pièce par des croisements, ... Bref, autant introduire une nouvelle race puisqu'elle a disparu. :roll:

J'ai péché sur ce raisonnement pendant des années, j'ai d'abord élevé la carnica, à présent j'ai des Buckfast... Il n'est cependant jamais trop tard pour ouvrir les yeux et tenter un retour en arrière
Modifié en dernier par Cfred72 le lun. mai 20, 2019 10:04 pm, modifié 1 fois.
On apprend tous les jours, merci :)
Fred

Avatar de l’utilisateur
Newbee25
Messages : 224
Localisation : Besançon

Re: Au nom de la biodiversité

Message#3 » dim. mai 19, 2019 8:23 am

pourquoi as-tu arrêté la carnica ?

Avatar de l’utilisateur
Chtixof
Messages : 79
Localisation : Lille
Contact :

Re: Au nom de la biodiversité

Message#4 » dim. mai 19, 2019 9:33 am

Bonjour. Vos réflexions sur la biodiversité et les races d'abeilles sont intéressantes. La meilleure des choses à faire par l'homme pour la biodiversité ne serait-elle pas d'intervenir le moins possible et laisser faire la nature ?

Sinon, à propos d'abeilles noires, j'ai trouvé cette publication du CARI qui m'a l'air bien complète : http://www.cari.be/medias/autres_public ... _noire.pdf
On y voit que l'abeille noire a aussi été exportée un peu partout dans le monde au dix-neuvième siècle. Par exemple en Tasmanie. Son "sanctuaire" pourrait donc aussi bien être en Tasmanie qu'à Chimay.

Avatar de l’utilisateur
Cfred72
Anciens
Messages : 211
Localisation : Amay, Belgique

Re: Au nom de la biodiversité

Message#5 » dim. mai 19, 2019 12:07 pm

Newbee25 a écrit :pourquoi as-tu arrêté la carnica ?


J'ai arrêté l'apiculture durant quelques années. Désagréable surprise d'arriver au rucher et voir la totalité du matériel disparu. Tout était chez mes parents, mon père à eu l'idée de tout vendre sans me concerter. J ai repris par hasard. Un ami m'a mis en rapport avec un des ses amis qui venait d'acheter 5 Dadant en Buckfast sans savoir ce qu'est un abeille et comment s'en occuper. Après 1 an d'écolage, il m'a offert en retour 2 essaims.
On apprend tous les jours, merci :)
Fred

Avatar de l’utilisateur
Cfred72
Anciens
Messages : 211
Localisation : Amay, Belgique

Re: Au nom de la biodiversité

Message#6 » dim. mai 19, 2019 12:10 pm

C'est une race pour laquelle il faut constamment réintroduite des reines inséminées et travailler en F1. Se développe bien pour miellées de printemps mais à tendance à vouloir essaimer souvent
On apprend tous les jours, merci :)
Fred

Avatar de l’utilisateur
Cfred72
Anciens
Messages : 211
Localisation : Amay, Belgique

Re: Au nom de la biodiversité

Message#7 » dim. mai 19, 2019 12:22 pm

Chtixof a écrit :Bonjour. Vos réflexions sur la biodiversité et les races d'abeilles sont intéressantes. La meilleure des choses à faire par l'homme pour la biodiversité ne serait-elle pas d'intervenir le moins possible et laisser faire la nature ?

Sinon, à propos d'abeilles noires, j'ai trouvé cette publication du CARI qui m'a l'air bien complète : http://www.cari.be/medias/autres_public ... _noire.pdf
On y voit que l'abeille noire a aussi été exportée un peu partout dans le monde au dix-neuvième siècle. Par exemple en Tasmanie. Son "sanctuaire" pourrait donc aussi bien être en Tasmanie qu'à Chimay.


Je crois avoir lu qu'il y a aussi de la noire dans les gènes de la Buckfast. Un site intéressant à lire aussi est celui de Mellifica https://www.mellifica.be On y apprend pourquoi la noire de Belgique ou de France n'est pas la même que la noire d'Espagne par exemple ou de Tasmanie. Et surtout l'importance de préserver, de tenter de convaincre et réintroduire notre abeille sans le métissage.
On apprend tous les jours, merci :)
Fred

kiloas972
Messages : 231
Localisation : Martinique (3 îlets)

Re: Au nom de la biodiversité

Message#8 » lun. mai 20, 2019 8:43 pm

Bonjour,
Ce n'est pas mellifera le nom d'espèce? Mellifica il me semble que ce sont les gellules homéopathiques vendues pour soulager les piqures.
Ca veux dire quoi travailler en F1? on change les reine tous les ans?
Merci

Avatar de l’utilisateur
Newbee25
Messages : 224
Localisation : Besançon

Re: Au nom de la biodiversité

Message#9 » lun. mai 20, 2019 9:29 pm

apis mellifera oui

si j'ai bien compris F1 veux dire une reine sélectionnée fécondée par des faux-bourdons sélectionnés, elle deviendra une reine de première génération, la reine des reines :D
Une reine issue de la colonie de cette reine F1 serait alors une reine F2 et ainsi de suite :wink:
Si les mâles ne sont pas sélectionnés et la fécondation contrôlée dans un environnement isolé, plus le chiffre est grand plus il y a de chance d'hybridation avec du mâle "tout venant" et donc apparition d'agressivité et autres caractères pas souhaitables dans cette sous espèce hybridée.

Avatar de l’utilisateur
Cfred72
Anciens
Messages : 211
Localisation : Amay, Belgique

Re: Au nom de la biodiversité

Message#10 » lun. mai 20, 2019 10:25 pm

kiloas972 a écrit :Bonjour,
Ce n'est pas mellifera le nom d'espèce? Mellifica il me semble que ce sont les gellules homéopathiques vendues pour soulager les piqures.
Ca veux dire quoi travailler en F1? on change les reine tous les ans?
Merci


C'est bien Apis mellifera mellifera et non mellifica. Mellifica est peut-être le nom d'un médicament mais c'est aussi le nom de l'ASBL qui s'occupe de la préservation et de la distribution de l'Apis mellifera mellifera. C'est à cause de ça que je me suis embrouillé. Merci de me l'avoir fait remarqué.

Concernant les races pures, deux façons de les obtenir ; soit par fécondation naturelle, reine vierge de race pure X mâles provenant de reines de race pure (parthénogenèse arrhénotoque), soit pas insémination instrumentale (plus réducteur pour la biodiversité car sélection du sperme des mâles). Quand on parle d'une F1 ce sont les filles d'une reine de race pure qui s'est accouplée avec des mâles de diverses races. la population est encore contrôlable, parfois, cela provoque même un effet booster comme colonie de production. Les mâles, eux, seront toujours de race pure (toujours cette parthénogenèse arrhénotoque).
Par contre, bien souvent, à partir de la F2, cela devient de tout n'importe quoi.
On apprend tous les jours, merci :)
Fred

ed.chimar
Anciens
Messages : 2153
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Au nom de la biodiversité

Message#11 » mar. mai 21, 2019 11:22 am

Cfred72 a écrit :
C'est bien Apis mellifera mellifera et non mellifica.

La classification systématique linnéenne veut que l'on dise mellifica ce qui est plus juste : "qui fabrique le miel" alors que mellifera veut dire "qui porte le miel" ce qui n'est pas vrai.
La force de l'habitude fera qu'on dira mellifera encore longtemps
Archimed

Avatar de l’utilisateur
bebert69
Messages : 1029
Localisation : Monts du lyonnais

Re: Au nom de la biodiversité

Message#12 » mar. mai 21, 2019 11:34 am

ed.chimar a écrit :
Cfred72 a écrit :
C'est bien Apis mellifera mellifera et non mellifica.

La classification systématique linnéenne veut que l'on dise mellifica ce qui est plus juste : "qui fabrique le miel" alors que mellifera veut dire "qui porte le miel" ce qui n'est pas vrai.
La force de l'habitude fera qu'on dira mellifera encore longtemps


:bravo

Avatar de l’utilisateur
Newbee25
Messages : 224
Localisation : Besançon

Re: Au nom de la biodiversité

Message#13 » mar. mai 21, 2019 12:16 pm

ed.chimar a écrit :
Cfred72 a écrit :
C'est bien Apis mellifera mellifera et non mellifica.

La classification systématique linnéenne veut que l'on dise mellifica ce qui est plus juste : "qui fabrique le miel" alors que mellifera veut dire "qui porte le miel" ce qui n'est pas vrai.
La force de l'habitude fera qu'on dira mellifera encore longtemps


merci pour ce moment de culture sémantique ...
du coup Apis cerana (cire ?) je suppose qu'elle ne fait que fabriquer de la cire ? :wink: ou s'est un faux ami ?

ed.chimar
Anciens
Messages : 2153
Localisation : 61 Orne
Contact :

Re: Au nom de la biodiversité

Message#14 » mar. mai 21, 2019 4:10 pm

Newbee25 a écrit :du coup Apis cerana (cire ?) je suppose qu'elle ne fait que fabriquer de la cire ? :wink: ou s'est un faux ami ?

Je pense qu'il n'a pas été facile de trouver un nom juste pour chacune des espèces à nommer, parfois les noms donnés ont une petite histoire qui n'a rien à voir avec l'animal.
Linnée à nommé le crapaud Bufo bufo famille des Bufonidae. Pourquoi ? juste parce qu'il n'était pas copain avec Buffon. Il y a un "f" d'écart mais le message était passé.
Archimed

Avatar de l’utilisateur
jln
Anciens
Messages : 3443
Localisation : St Germain du Puy (Cher)

Re: Au nom de la biodiversité

Message#15 » mar. mai 21, 2019 4:50 pm

Je m'étonne qu'on fasse tant de cas de la lignée de nos abeilles alors qu'à moins d'être bien isolé, au premier remérage les mâles venus d'on ne sait jamais trop où se font un malin plaisir, flamberge au vent, de rebattre les cartes.
Chaque fois que j'y regarde de près, je vois dans mes ruches des abeilles de toutes les couleurs, des grosses des moyennes et des petites.
Et deux ou trois ans après, c'est plus les mêmes...

Retourner vers « Divers »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.