Le forum a un nouveau style !


Faites-nous part de vos impressions et signalez-nous les problèmes ICI

Le plateau

Paul N

Le plateau

Message#1 » jeu. sept. 20, 2007 4:23 pm

Bonsoir,

Voici le plateau de ma ruche Warré.

Image

Paul N

proapis

fond plein

Message#2 » dim. sept. 23, 2007 11:21 am

Bonjour Paul N,

Je sais bien que le fond est sujet à polémique mais personnellement, j'aime bien le vôtre, parce qu'il est joli, et parce qu'il est plein.
:oops:
Je possède des fonds pleins (sauf 2 ouvertures rondes de 50mm) et des fonds grillagés sur toute la surface.

Certes, l'observation des déchets n'est possible qu'avec le grillage et les varroas qui tombent remontent mais sont-ils vraiment nombreux?

Le fond plein a aussi ses avantages:

- on repère facilement les colonies nettoyeuses.
- moins de perte de chaleur.
- climatisation assurée par les abeilles

- moins d'essaimage, c'est un impression que j'ai...
- les colonies plus chaudes auraient aussi moins de varroas

Mais avec un fond plein, il est important:

D'avoir une ouverture de trou de vol assez grande, et
de bien isoler au-dessus.

Bien à vous, DM

nialac
Messages : 349
Localisation : Ardenne (Belgique)

Message#3 » dim. sept. 23, 2007 1:41 pm

Bonjour à vous;

Pour ce qui est de la remontée des varroas, aucun doute, car le fait que vous n'utilisiez pas d'acaricides dans les ruches Warré, signifie chute naturelle et non pas mortalité naturelle (ce terme est inexact). Lors de mes comptages sur la planche d'échantillonage, comme je n'ai pas de fond à quadrillage pour faciliter le comptage, je suis obligé de déplacer les varroas comptés avec la pointe d'un couteau (pour ne pas les compter deux fois)... il ne se déplace pas vite, mais il faut voir à quelle vitesse ce bestiau s'accroche au couteau quand il le touche! Donc aucun doute que 90% des varroas tombés sur un fond plein parviennent à retrouver un taxi...
Un autre jour, toujours pour un comptage, une abeille s'était fait enfermée sous le grillage lors de la remise en place du plateau d'échantillonage, et comme il y avait eu une chute importante de varroas, la pauvre s'est retrouvée couverte de ces bestioles, et savait à peine bouger.
Proapis parle de moins de perte de chaleur grâce au fond plein: ce n'est pas le cas du plateau à fond grillagé s'il est équipé d'une plaque d'échantillonage qui ferme hermétiquement le fond de ruche! Cela permet également de voir le taux d'infestation du varroa dans la ruche... (voir méthode chapleau).
Ruche écologique ou pas, il faut pouvoir s'assurer du taux d'infestation de varroas dans la ruche et peu importe la méthode de traitement que vous utilisez, le fond grillagé devrait être installé sur chaque ruche (mon avis personnel) car nul n'est à l'abri du varroa,et il serait dommage de perdre des colonies par manque d'observation... :wink:
Celui qui n'avance pas, recule...

Avatar de l’utilisateur
sébastien
Messages : 278
Localisation : Alsace Haut-Rhin 68

Message#4 » dim. sept. 23, 2007 2:22 pm

Bonjour à tous,

Puisqu'on est rentré dans la polémique des planchers à "fond plein" ou entièrement "grillagés":

J'ai personnelllement rencontré :

1. ceux qui ultilisent la version à "fond plein" sans aération
2. "fond plein" avec une petite ouverture grillagée à l'arrière du plancher
3. plancher entièrement grillagé mais sans tiroir de fermeture et ceci toute l'année
4. plancher entièrement grillagé avec tiroir de fermeture laissé en place toute l'année
5. ceux qui jonglent entre la version 3 et 4
6. autres situations

Autant dire que chacun a ses arguments tirés de son raisonnement personnel sur la question.

J'ai opté pour la version 4 car elle réunit, à mon avis, les avantages du fond plein (maintien de la température) et du plateau grillagé (intéressant pour le comptage des varroas, observation des déchets, propreté du plancher).
Je m'appuie également sur les dires de Jean-Pierre Chapleau (site internet "les reines chapleau") concernant le choix de laisser le fond avec un tiroir de fermeture.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
A la question suivante, il argumente ainsi :

"Puis-je utiliser le plateau Apinovar sans son tiroir d’échantillonnage, c’est-à-dire à fond ouvert?"
"Nous déconseillons fortement d’en faire une pratique courante. Laisser le tiroir enlevé en permanence peut provoquer un léger refroidissement des chambres à couvain qui crée une condition favorable au développement accéléré du varroa en période d’élevage de couvain." Fin de citation...
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Mon intervention sur ce point ne vise pas à critiquer les méthodes de chacun mais à apporter une argumentation constructive qui peut-être éclairera certaines lanternes. :idea: :idea: :idea:

Cordialement, sébastien

Paul N

Message#5 » mar. sept. 25, 2007 10:33 am

Bonjour,

Avec ce plateau plein, puis-je décoller la première hausse, insérer 3 ou 4 petites cales de 2 ou 3 mm d'épaisseur pour entrouvrir légèrement la ruche par le bas ou bien est-ce sans intérêt ?

Paul N

nialac
Messages : 349
Localisation : Ardenne (Belgique)

Message#6 » mar. sept. 25, 2007 2:01 pm

Dans quel but? aération? Tout l'avantage d'un fond grillagé avec plateau amovible, en cas de forte chaleur, il suffit d'enlever le plateau pour offrir un peu d'air aux bestioles, sans que des intrus n'y rentrent à l'aise (ormis les fourmis, mais un support de ruche avec chaque patte dans un récipient d'eau les empêche de grimper)

:D
Celui qui n'avance pas, recule...

Paul N

Message#7 » mar. sept. 25, 2007 2:51 pm

Bonjour,

Aérer, oui mais 3mm, est-ce suffisant
Peut-être aussi limiter la remontée de varroas (même interrogation) ?

Sans abeilles je ne peux qu'imaginer.

Paul N

dom

Message#8 » mar. sept. 25, 2007 4:10 pm

Bonjour à tous,
Votre discussion m'intéresse car comme Paul N, je n'ai pas encore d'abeilles.
Et je compte construire mes ruches cet hiver. Ma réflexion n'est pas arrêtée, mais je pense faire des fonds grillagés sur une partie seulement, et ouverts toute l'année. (reste à définir l'emplacement et la forme du ou des trou(s) grillagé(s).)

Cela m'amène à vous poser quelques questions:
- peut-on envisager une ruche sans fond ?
- existe-t-il des vidéos sur la vélocité du varroa ?
- quels sont les obstacles ou les matériaux qu'il a du mal à franchir ?

Avatar de l’utilisateur
ApiPalace
Messages : 163
Localisation : Suisse

Fond de ruche

Message#9 » mar. sept. 25, 2007 6:33 pm

Ma réflexion n'est pas arrêtée, mais je pense faire des fonds grillagés sur une partie seulement, et ouverts toute l'année. (reste à définir l'emplacement et la forme du ou des trou(s) grillagé(s).)

Cela m'amène à vous poser quelques questions:
- peut-on envisager une ruche sans fond ?
- existe-t-il des vidéos sur la vélocité du varroa ?
- quels sont les obstacles ou les matériaux qu'il a du mal à franchir ?


Permettez-moi d'intervenir sur ce sujet. Ce n'est que mon avis... pas une leçon.

Nous parlons des fondations de vos ruches.

Vous avez le choix entre deux possibilités.
- fond plein
- fond entièrement grillagé ( la demi-mesure, non. Voici pourquoi )

Fond plein.
Nous savons et cela a été moult fois prouvé que les varroas ne sont pas tous morts lorsqu'ils chutent et se retrouvent au fond d’une ruche.
Les vivants, et il y en a beaucoup, reprennent leur moyen de transport (les abeilles) pour remonter dans le couvain. S’il n’y a pas d’abeilles au passage, ils font de l’escalade sur les côtés.
Il faut garder à l’esprit que les abeilles en s’agrippant les unes aux autres font chuter d’importantes quantités de varroas. Ceux-ci sont quasiment toujours vivants.
Avec un fond plein, vous perdez toutes possibilité d’observer ce qui tombe d’un essaim. Et là, croyez-moi sur parole, c’est bien dommage.

Fond grillagé. (en treillis tressé si possible. Les matériaux extrudés sont coupants. Les mailles carrées ne doivent pas dépasser 3.2mm de côté… plus grandes les abeilles passent (encore une mauvaise expérience faite).

Les varroas passent au travers du treillis… bon débarras sans frais ni traitement pour ceux-ci… c’est 30 à 40% de varroas en moins sur l’essaim.

Sous le fond grillagé, il faut pouvoir installer un tiroir, une plaque de contrôle…. Donnez de l’espace entre le grillage et cette surface.
Pour mes fonds, il y a entre 25 et 30mm d’espace. Regardez mes photos… je peux vous en faire d’autres… vous voulez mes plans ?

Maintenant avec un fond grillagé, vous pouvez expérimenter une foule de solutions :
- fermé toute l’année
- ouvert toute l’année
- fermé en phase de traitement
- fermé durant les deux premiers mois de développement du couvain en fin d’hiver (c’est à ce moment-là uniquement que le couvain est sensible aux nuits encore froides).
- Sur ce plateau vous pourriez y mettre toutes sortes de plantes médicinales… ou leur écrire des poêmes…
Plus génial, c’est de pouvoir faire une quantité d’observations et là c’est quelque chose de tout nouveau en apiculture. Il n’y a aucun écrit à ce sujet…
- - - je suis certain que vous trouverez encore bien d'autres usages à ce fond.

Et encore une observation. Si lors du nourrissement (pour ceux qui nourrissent ou vont nourrir leur essaim), il se peut qu'il y ait des phases de pillage latent sous le grillage... ben c'est simple placez le tiroir !!!

Les tiroirs doivent être régulièrement nettoyés... c'est nécessaire sans quoi, les fausses-teignes vous remercieront... des moisissures s'y développent à certaines périodes de l'année.

Comment installer une ruche avec un fond grillagé ?
Je vous suggère qu'il y ait un espace de 30cm au minimum entre le sol et votre fond de ruche... déjà pour limiter l'humidité du sol.
:fleur

Avatar de l’utilisateur
philippe
Admin
Messages : 447
Localisation : Aveyron / France

Message#10 » mar. sept. 25, 2007 8:08 pm

Bonsoir
Je me permets de rappeler à votre souvenir ce post traitant du plateau grillagé. (il faut absolument que je reclasse les sujets de l'ancien forum. Je suis désolé pour le manque de temps :oops: )
viewtopic.php?t=26
Par contre, un plan avec les cotes serait le bienvenu !!
Philippe

Ce qui n'est point utile à l'essaim, n'est point utile à l'abeille. (Montesquieu)...

Avatar de l’utilisateur
ApiPalace
Messages : 163
Localisation : Suisse

Fond & co

Message#11 » mar. sept. 25, 2007 8:26 pm

philippe a écrit :Bonsoir
Je me permets de rappeler à votre souvenir ce post traitant du plateau grillagé. (il faut absolument que je reclasse les sujets de l'ancien forum. Je suis désolé pour le manque de temps :oops: )
viewtopic.php?t=26
Par contre, un plan avec les cotes serait le bienvenu !!


Cool Philippe.

Attendez un peu et je vous le dessinerai mon fond... Je vous proposerai 2 versions l'actuel.... et celle qui est encore sous le chapeau !!! :wink:

Avatar de l’utilisateur
philippe
Admin
Messages : 447
Localisation : Aveyron / France

Message#12 » mar. sept. 25, 2007 8:29 pm

Alors on va patienter :abeille
Philippe

Ce qui n'est point utile à l'essaim, n'est point utile à l'abeille. (Montesquieu)...

dom

Message#13 » mar. sept. 25, 2007 8:38 pm

Merci Apipalace pour ces remarques.

Certaines de mes ruches seront éloignées et je ne pourrai les visiter que 3-4 fois dans l'année.

Le grillage est un avantage qui ne semble plus vraiment discutable dans la lutte anti-varroa, donc je l'adopterai.

Mais je me pose ces questions parce que je me rends compte que les partisans du tout grillagé ouvert dessous précisent qu'il est bon de fermer le tiroir en cas de froid intense ou pour ne pas refroidir le couvain au printemps. De leur côté, les partisans du tout grillagé avec tiroir proposent de l'ouvrir s'il fait trop chaud.

De plus, je pense que toute amélioration ou perfectionnement de la ruche ne doit pas engendrer de contrainte supplémentaire pour l'apiculteur.

Dans le même état d'esprit, il y a le plateau Happykeeper qui n'est pas à proprement parler un fond grillagé, mais s'apparenterait plutôt à un fond "rainuré". Je pense qu'il doit y avoir une ouverture optimale à trouver, assurant la chute des varroas hors de la ruche, et ne créant pas un courant d'air trop important dans les périodes où la grappe a besoin de chaleur. Tout cela sans intervention de l'apiculteur. J'y réfléchis...

:roll:

Avatar de l’utilisateur
CyrC
Modérateur
Messages : 749
Localisation : Maine et Loire

Message#14 » mar. sept. 25, 2007 9:03 pm

Bonjour à tous,

Tant qu'à parler de fonds, je ne sais pas si quelqu'un d'autre a des informations sur le fond en tubes plastique. Je pense que sa réalisation n'est pas des plus simples mais il semble intéressant car il y a juste à laisser entre deux tubes consécutif la place pour qu'un varroa puisse passer. Je crois que les déchets plus gros sont sortis comme pour un fond plein.
Est-ce que quelqu'un peut confirmer (ou infirmer) ??

CyrC

EDIT : Désolé je n'avais pas vu le sujet de Philippe sur le fond en rond de bois.

nialac
Messages : 349
Localisation : Ardenne (Belgique)

Message#15 » mer. sept. 26, 2007 8:52 am

Pour ma part, je maintiens mon idée première sur les plateaux à tubes et dérivés: un varroa tombe et passera sans problème dans les interstices, mais qu'en est-il des plus gros déchets? les abeilles risquent de propoliser les déchets qu'elles n'arriveront pas à sortir, et seront donc des supports à varroas (imaginez-vous essayer de sortir un poids aussi lourd que vous d'une tranchée plus haute que vous, sans points d'appuis... le plastique, ça glisse!).
Je reste sur mes positions quant à l'utilisation d'un grillage plat avec tiroir d'échantillonage, qui facilite la sortie de tout corps ou déchet...

le message ci-dessus est une copie de mon post sur un sujet placé au-dessus de celui-ci, on parle du plateau sur deux sujets, difficile de suivre
Le fond grillagé offre de nombreuses possibilités, comme: fermé pour le froid, enlevé pour la canicule, échantillonage des varroas, examen des déchets que les abeilles laissent tomber
Apipalace: pour ce qui est de la vélocité du varroa, j'ai un doute. En effet, une fois tombé, le bestiau fait le mort, et attend qu'une abeille passe dessus (dans le cas d'un fond plein, bien sûr), pour enlever les déchets, et en profite pour lui grimper dessus: pour ça, il est très agile, mais il faut le toucher. Un jour, une abeille s'est malheureusement retrouvée enfermée entre le tiroir et le grillage, et lors d'une visite le jour suivant, la pauvre bestiole avait plus de 10 varroas sur le corps...
Par contre, si tu as des tiroirs, lors d'échantillonage de chutes naturelles, observes les varroas: ils ne bougent pas, sauf un, de temps en temps , qui ne court pas comme un lapin.
je pense que la morphologie du varroas ne lui permet pas de se déplacer beaucoup, mais plutôt de s'agripper, donc pour ce qui est de remonter la ruche... :wink:
Celui qui n'avance pas, recule...

Retourner vers « Fond et plancher »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité

Faites glisser l'icône de la Ruche Warré sur la barre des tâches pour épingler le site !

Ou cliquez ici par l'ajouter au menu démarrer ou à la liste des applications.